Home Politique Moele-Bénin: nouvelle démission au sein du parti

Moele-Bénin: nouvelle démission au sein du parti

Moele-Bénin: nouvelle démission au sein du parti
Moele-Bénin: nouvelle démission au sein du parti

Gbètoho Albert Boco a démissionné de Moele-Bénin et de ses postes de responsabilité au sein du parti. Il a adressé sa lettre de démission au président de la formation politique, Jacques Ayadji, ce mardi 29 juin 2021. Ladite lettre consultée par BENIN WEB TV, évoque des faits liés à la suspension récente de certains responsables du parti.

A la suite de Julien Gbaguidi, Gbètoho Albert Boco claque la porte de Moele-Bénin pour des raisons similaires. Dans sa lettre de démission, il dénonce une incohérence entre les recommandations du Bureau Politique National (BPN) et la décision de suspendre Céphise Béo Aguiar et Edmond Ayindé, prise par Jacques Ayadji.

Selon le démissionnaire, la décision signée par Jacques Ayadji et qui suspend Céphise Béo Aguiar et Edmond Ayindé est en déphasage avec la décision du BPN et au compte-rendu de réunion. « Au total, la décision signée par le président du parti en date du 13 juin 2021, notifiée au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique n’est pas fidèle à la décision du BPN et au compte-rendu de la réunion », lit-on dans la lettre de démission.

Violation des textes du parti par Jacques Ayadji

Gbètoho Albert Boco dénonce également la violation des textes du parti par Jacques Ayadji. Il accuse le président de Moele-Bénin de s’arroger des prérogatives du Secrétaire général. « Conformément aux textes du Parti, le Président n’a pas qualité à signer un compte-rendu de séance. Cela reste une attribution exclusive du Secrétaire général. (Article 21 du Règlement intérieur du parti, alinéa 1 », a expliqué le démissionnaire.

Il faut noter que jusqu’à sa démission, Gbètoho Albert Boco était, entre autres, membre fondateur, membre du Bureau Politique National, membre du Bureau directeur, Secrétaire national aux affaires juridiques et législatives de Moele-Bénin.

Céphise Béo Aguiar et Edmond Ayindé, suspendus pour fautes graves

Respectivement Secrétaire général et 7è Vice-président chargé des relations avec les institutions, Céphise Béo Aguiar et Edmond Ayindé sont suspendus de Moele-Bénin par décision en date du 13 juin 2021. Selon la décision de suspension consultée par BENIN WEB TV, le président du parti évoque des raisons de « fautes graves consécutivement à la nomination d’un membre du parti en qualité de préfet de département » pour justifier la sanction des deux responsables.

Des sources proches du parti avaient confié à BENIN WEB TV que Céphise Béo Aguiar et Edmond Ayindé ont été sanctionnés parce qu’ils auraient boudé la nomination de Bienvenu Dêdêgnon Milohin, au poste de préfet du département de Mono.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here