Home Politique Talon-Yayi: Expédit Ologou opine sur leur rencontre

Talon-Yayi: Expédit Ologou opine sur leur rencontre

Talon-Yayi: Expédit Ologou opine sur leur rencontre
Talon-Yayi: Expédit Ologou opine sur leur rencontre

La rencontre entre Boni Yayi et Patrice Talon hier mercredi 22 septembre continue de faire jaser. Ce matin, l’invité Afrique de RFI, le politologue Expédit Ologou, est revenu sur cet évènement que d’aucuns qualifient d’historique.

Dans un premier temps, le président du think tank Civic Academy for Africa’s Future a laissé entendre que cette rencontre entre les deux hommes d’Etat a été une surprise pour la plupart des béninois. « On savait que les deux acteurs politiques étaient teigneux, et on ne savait pas que la rencontre pourrait se faire aussi rapidement tant les divergences étaient profondes » a déclaré le politologue.

Il y avait des “jeux de lampes”

Il fait cependant remarquer que les observateurs un peu avertis de la chose politique au Bénin sentaient qu’il y avait des « jeux de lampes qui se jouent pour qu’une éventuelle rencontre soit possible ». La plupart des béninois appelait aussi à un dialogue, une sorte d’acte de réconciliation, fait également observer Expédit Ologou. Quand on lui demande si cette rencontre entre Talon et Yayi est le début d’une décrispation politique il répond que « ça en a tout l’air ». Mais le politologue reste prudent sur la suite des évènements.

« Les deux acteurs en présence sont de véritables acteurs et en tant que tel ils savent bien jouer les rôles qu’ils décident d’assumer. La capacité de jouer ou de surjouer des deux acteurs, appelle à la  prudence. Il faut surveiller les jours, les semaines et les mois qui viennent et il faut attendre que des actes soient posés avant de pouvoir dire si oui ou non cette rencontre peut accoucher de quelque chose. C’est pour moi le début d’un vrai commencement. C’est un message fort envoyé à l’ensemble des acteurs politiques » estime le président du think tank Civic Academy for Africa’s Future.

” La question c’est de savoir si les compromis ne vont pas laisser place à des compromissions “

Quand on lui demande si Patrice Talon sera disposé à satisfaire les demandes de Boni Yayi, il fait remarquer que tout est possible en politique comme on vient de le voir à travers cette rencontre improbable. Le chef de l’Etat peut être ouvert à certains souhaits et demandes de Boni Yayi, mais il reste à voir « entre eux, quelles sont les limites de ce qui est possible de ce qui ne l’est pas. Si les deux acteurs veulent que le pays aille effectivement à la réconciliation, il y a nécessité à faire des compromis. La question c’est de savoir si les compromis ne vont pas laisser place à des compromissions préjudiciables à l’ensemble du pays » s’interroge le politologue.

Il apparait comme « la figure emblématique de l’opposition depuis quelques années… »

De toutes les façons, cette rencontre peut bien marquer le début des négociations. Et ce sera semble-t-il, du donnant donnant, avertit Expédit Ologou qui a pour finir répondu à une question sur la place qu’occupe actuellement Boni Yayi dans l’opposition béninoise. A l’en croire, l’ex-numéro 1 béninois apparaît comme « la figure emblématique de l’opposition depuis quelques années…Si à l’issue de cette rencontre, le retour des exilés politiques et la libération des exilés politiques deviennent possible, bien évidemment que cette image serait confirmée » assure le politologue. Boni Yayi apparait un peu comme étant le seul recours de l’opposition pour l’heure, étant entendu que les personnalités montantes de cette opposition se retrouvent derrière les barreaux. Je pense Reckya Madougou et Joël Aïvo, conclut le politologue.

LNT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here