Home Société 6 ans après les obsèques de sa femme, il l’a retrouve dans...

6 ans après les obsèques de sa femme, il l’a retrouve dans les bras d’un autre

6 ans après les obsèques de sa femme, il l’a retrouve dans les bras d’un autre
6 ans après les obsèques de sa femme, il l’a retrouve dans les bras d’un autre

Un homme qui pensait avoir enterré sa femme il y a de cela 6 ans, découvre la supercherie dont il a été victime depuis 2015.

Un homme qui pensait avoir enterré sa femme il y a de cela 6 ans, découvre la supercherie dont il a été victime depuis 2015. Il l’a repérée avec un autre homme présumé être son petit ami au Kenya.

La scène se déroule à Nairobi, capitale du Kenya, un pays d’Afrique de l’Est. Un homme identifié comme Uchenga Ikahiru âgé d’une quarantaine d’années, a vu sa femme supposée décédée Laira Abigail dans les bras d’un autre, après une longue période d’ignorance.

Selon Unchenga, il avait passé beaucoup de temps avec elle avant sa fausse mort en 2015. Il a dit qu’il était choqué lorsqu’il l’a confrontée et lui a demandé si c’était elle et elle a répondu par l’affirmative.

Le quarantenaire déclare : ” Je ne peux pas en croire mes yeux après l’avoir vue, elle a été enterrée et tous ses droits funéraires ont été faits, elle ne peut pas nier, c’est elle.”

Supercherie

Des sources la femme avait simulé sa propre mort pour échapper au mariage. Ayant marre de la vie conjugale qu’elle menait avec son mari légal, la femme avait prévu de divorcer de ce dernier, pour être avec son amant mais il lui a refusé le divorce à plusieurs reprises.

Abigail a également confirmé cela et a déclaré : «  C’est vrai, je devais le faire à cause de la façon dont j’ai été traitée dans ce mariage, je n’ai jamais eu le bonheur dans ce mariage et je voulais la liberté ».

Sanction

La femme, fustigé par la vindicte populaire, bénéficie du soutien de certains proches, avec qui elle soulageait les peines reçues de son précédent mariage.

Bien que n’étant pas légalement marié à son amant, cette relation entre les deux tourtereaux est classée d’extra-conjugale et leur supercherie est passive de plusieurs années d’emprisonnement ferme avec amende à l’appui, selon le code pénal de ce pays.

237cameroun.online

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here