Home Société Affaire 2,5 tonnes de cocaïne: le gouvernement brise le silence

Affaire 2,5 tonnes de cocaïne: le gouvernement brise le silence

Affaire 2,5 tonnes de cocaïne: le gouvernement brise le silence

Le Porte-parole du gouvernement s’est prononcé ce dimanche 03 octobre 2021 sur la saisie des 2,5 tonnes de cocaïne. Face au journaliste de Canal3 et de E-Télé, Wilfried Léandre Houngbédji a donné quelques détails sur cette grosse prise réalisée par les services de sécurité publiques.

On en sait désormais un peu plus sur la manière dont l’opération ayant conduit à la saisie des 2,5 tonnes de cocaïne, a été menée. Selon le Porte-parole du gouvernement, c’est un travail de longue haleine effectué par les forces de l’ordre béninois. Selon ses dires, les trafiquants ont été filés sur plusieurs jours par les services de sécurité, qui n’ont pas voulu agir précipitamment. Ils ont donc suivi pendant des jours, le mouvement des trafiquants qui convoyaient la cocaïne par le biais de pirogues, à compte-gouttes.

Ce sont les services béninois qui ont rondement mené la procédure, qui ont suivi, filé les gens pour aller mettre la main sur cette cargaison extraordinaire. Ils ont regardé des jours et des jours, et en filant, ils ont vu où est ce que les colis atterrissaient. A la fin, c’est 2,5 tonnes de cocaïne. C’est beaucoup d’argent. D’après les experts, ça fait plus de 1000 milliards de francs CFA. Il faut se féliciter de l’efficacité de nos services.

Wilfried Léandre Houngbédji

Selon le Porte-parole du gouvernement, quand on fait le point des personnes impliquées au jour d’aujourd’hui, il n’y a aucun acteur du pouvoir. « Contrairement à ce que certains ont raconté, il n’y a pas de soupçon qui pèse au jour d’aujourd’hui, sur un acteur du pouvoir, un acteur public », a-t-il dit.

Le produit était destiné à être convoyé vers un pays européen

Selon Wilfried Léandre Houngbédji, les premières informations recueillies indiquent que les 2,5 tonnes de cocaïne n’étaient pas destinées au marché intérieur. « Le produit était destiné à être convoyé vers un pays européen », a-t-il précisé. Pour le Porte-parole du gouvernement, de mémoire, cette prise est probablement la plus grosse réalisée, mais elle ne fait pas du Bénin « une plaque tournante de la drogue ».

Le Bénin comme tous les pays du monde est sujet aux velléités des trafiquants. Ces trafiquants tenteront toujours par ici comme ailleurs, mais en face, ils auront toujours la riposte de l’État.
Wilfried Léandre Houngbédji

Il réaffirme l’engagement du gouvernement à lutter sans état d’âme contre le trafic de stupéfiant. Quel que soit la nature des acteurs impliqués, le gouvernement frappera très fort, a-t-il rassuré.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here