Home Société Affaire 780kg de drogue : nouveau rebondissement dans le dossier

Affaire 780kg de drogue : nouveau rebondissement dans le dossier

Affaire 780kg de drogue : nouveau rebondissement dans le dossier
Affaire 780kg de drogue : nouveau rebondissement dans le dossier

Au Bénin, la Cellule nationale de traitement des Informations Financières (CENTIF) a ouvert une enquête sur les comptes bancaires des personnes arrêtées dans l’affaire 780 kg de cocaïne à Cotonou.

Les enquêtes dans l’affaire dite des 780 kg de cocaïne à Cotonou se poursuivent. L’institution chargée de lutte contre le blanchiment des capitaux au Bénin veut voir clair dans la situation des comptes bancaires de présumés trafiquants impliqués dans ce dossier. Selon des informations rapportées par Frissons radio, la CENTIF mène des enquêtes auprès des banques et des assurances pour vérifier les comptes bancaires des présumés trafiquants. Elle a écrit à ses institutions financières pour savoir si les mis en cause disposent des comptes bancaires et des contrats. Une fois ces comptes bancaires identifiés, la CENTIF va procéder à leur saisine jusqu’à la décision finale de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) dans l’affaire.
La CENTIF-Bénin a été instituée par le décret N° 2006- 752 DU 31 Décembre 2006 portant création organisation et fonctionnement. Elle est une cellule de renseignement Financier, une autorité administrative, placée sous la tutelle du ministre chargé des finances. La structure a pour mission le traitement, la transmission d’informations, la dissémination, en vue de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du
terrorisme. L’affaire 780 kg de cocaïne fait la une de l’actualité depuis cette semaine au Bénin. L’Office central de répression des trafics illicites et précurseurs(OCERTID) a procédé à l’interpellation de plusieurs personnes dans le dossier. Un Libanais, propriétaire du magasin où le produit a été retrouvé, ainsi que son gardien ont été interpellés dans le cadre du dossier.
Un agent de police républicaine accusé de fournir des informations aux présumés trafiquants dans le cadre de l’opération menée a été également arrêté. lls doivent être présentés au procureur spécial de CRIET qui va décider de la suite.
Banouto

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here