Home Société Affaire Eloi Dogo: la police doit être auditionnée selon Expérience Tèbè

Affaire Eloi Dogo: la police doit être auditionnée selon Expérience Tèbè

Affaire Eloi Dogo: la police doit être auditionnée selon Expérience Tèbè
Affaire Eloi Dogo: la police doit être auditionnée selon Expérience Tèbè

Le Mouvement Populaire de Libération (MPL) est préoccupé par la mort de l’étudiant Eloi Dogo, confondu à un braqueur, selon ses proches, et brûlé vif. Après une visite effectuée au domicile des parents du jeune homme, le président du MPL, Expérience Tebe, est revenu sur le sujet lors d’un point de presse tenu ce vendredi à Cotonou.

Le MPL se pose des questions sur la mort d’Eloi Dogo, victime de vindicte populaire drame survenu au quartier Gbira dans la ville de Parakou. Les préoccupations du parti visent notamment la police républicaine, dont l’inaction au moment des faits intrigue Expérience Tèbè. « Nous ne comprenons pas qu’il y a un commissariat d’arrondissement, qui a des policiers en service, et qu’on séquestre quelqu’un, le scénario dure 2 heures de temps et qu’on ne puisse pas (agir) », a déploré le président du MPL.

Il faut qu’on pose de vraies questions aux responsables en charge de la sécurité dans l’arrondissement. Je pense que le commissaire en charge de ce commissariat doit pouvoir nous informer sur les raisons pour lesquelles, on laisse quelqu’un dans les mains des populations pendant plus de 2 heures de temps et permettre à ces dernières de l’assassiner par la suite au regard de ce qu’on a vu.

Expérience Tèbè

Le parti invite le gouvernement à prendre au sérieux la situation du jeune Eloi Dogo, pour que plus jamais, de tels actes ne se reproduisent. « Nous voulons que cette question soit prise au sérieux par le gouvernement. Sans délai, il faut que le ministre de l’intérieur vienne nous informer de ce qui est en train d’être fait, des dispositions prises par le gouvernement pour que justice soit faite », a demandé Expérience Tèbè.

Eloi Dogo innocemment tué (proches)

Selon les proches d’Eloi Dogo, l’étudiant de l’université de Parakou a été innocemment tué. Selon eux, Eloi Dogo n’est nullement un braqueur, il a été donc confondu à un présumé braqueur et brûlé vif par une foule surexcitée, qui ne lui a même pas laissé le temps de s’expliquer. La scène s’est déroulée au lendemain d’un braquage au cours duquel deux individus ont tenté d’arracher le véhicule d’un homme.

Eloi Dogo était étudiant en année de licence en sciences juridiques et politiques de l’université de Parakou. Originaire de Tchèti dans le Département des Collines, il habitait Waï – Waï au quartier Banikanni dans le deuxième arrondissement de Parakou. Le jeune homme était bien connu de ses camarades étudiants, qui sont inconsolables depuis sa mort tragique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here