Home Société Bénin: 3 tonnes de faux médicaments saisies à Banikoara

Bénin: 3 tonnes de faux médicaments saisies à Banikoara

Bénin: 3 tonnes de faux médicaments saisies à Banikoara
Bénin: 3 tonnes de faux médicaments saisies à Banikoara

Dans la soirée du jeudi 24 juin 2021, les éléments de la police républicaine ont saisi, lors d’une opération à Banikoara, trois (03) tonnes de faux médicaments. Le conducteur du véhicule transportant les produits et le propriétaire desdits médicaments sont actuellement en cavale.

3 tonnes de faux médicaments, c’est la quantité de produits contrefaits arrêtée par la police républicaine, jeudi 24 juin 2021 à Banikoara, dans le département de l’Alibori, au nord-est du Bénin. Selon les informations fournies, la Direction départementale Alibori de la police républicaine, suite à des informations faisant état de trafic de faux médicaments dans la localité, le commissariat de l’arrondissement de Banikoara, a déclenché une opération sur son territoire de compétence.

« Au cours de cette opération, une voiture chargée de colis suspects a été interpellée sur l’axe Banikoara-malanville. La fouille de ladite voiture a permis de saisir trois (03) tonnes de faux médicaments. », peut-on lire sur la note 00414/DGPR/SG/RPPC du 30 juin 2021. « Le conducteur et le propriétaire desdits médicaments sont actuellement en cavale. L’enquête suit son cours. », a conclu la note du service des relations publiques, de la presse et de la communication de la police républicaine, avec des images des produits saisis à l’appui.

Depuis quelques années, le gouvernement du Bénin a intensifié la lutte contre la vente de médicaments contrefaits, en procédant à des dizaines d’arrestations et en saisissant une centaine de tonnes de faux médicaments. Mardi 29 juin 2021, sous la conduite du Président de l’Assemblée nationale, Louis VLAVONOU, les députés ont donné leur accord à travers l’adoption à l’unanimité de la loi N°2021-05 du 29 juin 2021, portant autorisation de ratification du traité, portant création de l’Agence Africaine du Médicament en République du Bénin. Selon le Ministre Benjamin Hounkpatin, la ratification de ce traité s’inscrit dans le cadre de la politique générale de l’Etat, relative à l’amélioration des services sociaux de base et vise à renforcer : les capacités de l’Agence béninoise de régulation pharmaceutiques pour la mise en œuvre efficace des fonctions de réglementation pharmaceutique ; la lutte contre les médicaments falsifiés ; la qualité des produits pharmaceutiques mis à la consommation au Bénin.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here