Home Société Bénin – Bac: un surveillant expulsé du centre d’examen à cause de...

Bénin – Bac: un surveillant expulsé du centre d’examen à cause de son handicap

Bénin - Bac: un surveillant expulsé du centre d’examen à cause de son handicap
Bénin - Bac: un surveillant expulsé du centre d’examen à cause de son handicap

Depuis ce lundi 21 juin 2021, se déroule sur toute l’étendue du territoire béninois la phase écrite de l’examen du Baccalauréat. Et, le Centre de composition du Baccalauréat, Session de juin 2021 du CEG 2 d’Abomey a vécu une scène dans la matinée de ce lundi 21 juin. A l’occasion de la première journée de composition des épreuves de cet examen national auquel prennent part 82 938 candidats, Eric Agonvonon, enseignant de SPCT et animateur d’établissement dans la discipline au CEG Zogbodomey a été renvoyé par le chef centre à cause de son handicap.

Eric Agonvonon, précédemment président du bureau communal de l’ABPSP (Association béninoise des professeurs des Sciences Physiques) de la commune de Zogbodomey a été victime d’un acte discriminatoire de la part des responsables Centre de composition du Baccalauréat, Session de juin 2021 du CEG 2 d’Abomey. Il s’apprêtait à rejoindre l’une des salles de composition pour procéder à la surveillance quand il a été expulsé manu militari du centre malgré ses explications et l’intervention de ses collègues. Malgré les explications et protestations des autres enseignants étonnés de voir leur collègue se faire ainsi rabrouer pour son handicap, la directrice du CEG 1 Bohicon et Chef centre du baccalauréat au CEG 2 AbomeyJeannette Vodome n’a pas obtempéré et a fait appel aux forces de l’ordre présentes à l’occasion pour expulser le surveillant  handicapé et agent contractuel de l’Etat.

Pourtant, l’enseignant a été régulièrement sélectionné par une décision ministérielle pour contribuer au bon déroulement de cet important examen à travers la surveillance des compositions. Informés de cette situation, les responsables des associations de personnes handicapées ont vigoureusement dénoncé l’attitude des chefs centres et exigé la sanction des auteurs de cet acte ignoble ainsi que la réintégration de l’enseignant Eric Agonvonon dans le processus de la surveillance du baccalauréat session de juin 2021 en cours en vue de sa pleine et effective participation au déroulement de la suite de l’examen.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here