Home Société Bénin : Bertin Koovi revient sur son désaccord avec Talon en 2016

Bénin : Bertin Koovi revient sur son désaccord avec Talon en 2016

Bénin : Bertin Koovi revient sur son désaccord avec Talon en 2016
Bénin : Bertin Koovi revient sur son désaccord avec Talon en 2016

Bertin Koovi, l’ex opposant au régime de Patrice Talon a été reçu avant hier mardi 06 avril par le président de la République au Palais de la Marina. A sa sortie d’audience, le président de l’Alliance Iroko a expliqué au micro de la télévision nationale les raisons de son désaccord avec l’actuel chef de l’Etat en 2016. Selon Bertin Koovi l’ex homme d’affaires n’avait pas opté à l’époque pour un développement à visage humain.

Il a compris avant moi qu’il fallait les fondamentaux avant “d’aller à ce qu’on mange tous les jours 

« Je n’ai pas soutenu le président Patrice Talon dès le second tour (en 2016) parce que j’avais demandé à son équipe de pouvoir mettre un pan d’économie fondamentale pour un développement à visage humain dans ce qu’il proposait. Je savais que Cotonou et Parakou seraient très belles. Les infrastructures allaient être réalisées. Malheureusement, les Béninois ne vont pas apprécier parce que ce que veut ce peuple, c’est manger ici et maintenant » a déclaré l’ex opposant. Il avoue par ailleurs que le chef de l’Etat a compris bien avant lui qu’il fallait les fondamentaux comme les infrastructures de base avant « d’aller à ce qu’on mange tous les jours ».

” Il n’y a que les cons ou les imbéciles qui ne changent pas d’avis

Aujourd’hui, le programme de développement de l’actuel locataire de la Marina propose de « faire un peu » ce que lui, Bertin Koovi demandait en 2016. C’est pour cette raison qu’il dit avoir décidé de se joindre à Patrice Talon pour réaliser ensemble son programme de développement pour les 5 prochaines années. « Il n’y a que les cons ou les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Je me suis rendu compte que les choses ont évolué » a laissé entendre le président de l’Alliance Iroko.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here