Home Société Bénin – Coronavirus : pour avoir exigé le port de masque à...

Bénin – Coronavirus : pour avoir exigé le port de masque à son client, un zem se fait tabasser

Bénin - Coronavirus : pour avoir exigé le port de masque à son client, un zem se fait tabasser
Bénin - Coronavirus : pour avoir exigé le port de masque à son client, un zem se fait tabasser

Dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 décembre 2020, un conducteur de taxi-moto, communément appelé « zem« , a été tabassé par son client à Cotonou. Il a suscité la colère noire du client parce qu’il lui exigeait le port de masque.

Un conducteur de taxi-moto a été violemment attaqué par son client à Cica-Toyota, dans la ville de Cotonou. Selon les faits rapportés par Frissons radio, le client-bourreau avait été remorqué à Zogbo. Une fois fois sur la moto, le Zem lui demande de mettre son masque. Ce dernier s’y opposa, pourtant il a dit l’avoir sur lui.

Face à la résistance du client, qui pourrait le mettre en conflit avec la police, en raison de la mesure du port obligatoire du masque contre la propagation du Covid-19, il a refusé de le conduire à destination. Le client a été donc invité à descendre de la moto. Ce qu’il a fait; mais avec une pression sur le conducteur pour récupérer ses sous; or ce dernier devrait d’abord enlever ce qui lui revient pour le trajet déjà parcouru.

Le Zem a repris connaissance à l’hôpital

Dans les discussions, une violente altercation éclate. Le client porte la main sur le Zem et l’envoie à terre. Heureusement, la police est intervenue pour calmer les esprits. Il a été conduit à l’hôpital où il a finalement repris connaissance. Le client quant à lui a été interpellé et gardé par la police.

Il faut rappeler que le port de masque est rendu obligatoire sur toute l’étendue du territoire depuis plusieurs mois. La police, instruite pour faire respecter la mesure, tient souvent rigueur aux conducteurs qui remorquent des passagers sans masques. Même si de plus en plus on observe un laxisme au sein de la population, il convient de signaler que la mesure est toujours en vigueur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here