Home Société Bénin: des dizaines de milliards dissimulés par des fonctionnaires

Bénin: des dizaines de milliards dissimulés par des fonctionnaires

Bénin: des dizaines de milliards dissimulés par des fonctionnaires
Bénin: des dizaines de milliards dissimulés par des fonctionnaires

Plusieurs fonctionnaires béninois sont cités dans un rapport de création de société offshores et de blanchiment de capitaux transmis au président Patrice Talon par le centre national de traitement des informations financières (CENTIF). Les personnes mentionnées dans ce rapport seraient auteurs de placement d’argent illégalement gagné dans des paradis fiscaux.

Suite à une série d’investigations, le centre national de traitement des informations financières (CENTIF) a produit et transmis la semaine dernière, un rapport qui épingle plusieurs fonctionnaires de l’Etat pour blanchiment de capitaux. Au total, 87 fonctionnaires de l’Etat seraient concernés par ce dossier de blanchiment de capitaux. Selon les informations de « Le Potentiel », les avoirs répertoriés dans les paradis fiscaux et attribués à ces 87 fonctionnaires de l’Etat, sont évalués à 118 milliards de francs cfa (biens immobiliers et valeurs mobilières comprises).

Selon les informations rapportées par les mêmes sources, ces fonctionnaires de l’Etat qui sont devenus milliardaires malgré leur salaire limité ont sans doute siphonné le denier public. Et pour se lancer dans le blanchiment des capitaux, ils procèdent avec des prête-nom, à la création des sociétés offshores. Par cette façon déguisée, ils créent dans les pays de la sous région, des complexes hôteliers et autres biens immobiliers. C’est ainsi qu’ils parviennent à dissimuler leurs avoirs dans des paradis fiscaux.

Le mode opératoire de ces fonctionnaires…

Pour contourner la justice de leur pays, les fonctionnaires dont les noms sont mentionnés dans le rapport du centre national de traitement d’informations financières domicilient des comptes bancaires aux Bahamas, dans les Caraïbes et autres paradis fiscaux. Ils envoient leurs proches ouvrir des comptes dans ces lieux. Mais tous les documents pour les opérations de transaction sur ces comptes sont au nom desdits fonctionnaires mentionnés par le rapport du CENTIF.

La création de sociétés offshores par ces agents de l’Etat vise à cacher l’existence de ces fonds à l’Etat béninois qui n’a pas la possibilité de contrôler les activités menées par la société. En effet, une société offshore est une société étrangère installée dans un pays d’accueil autre que le pays du propriétaire de la société.

Mais à la suite d’un travail méticuleux, le centre national de traitement des informations financières a pu remonter à toute la procédure tout en répertoriant les noms des 87 fonctionnaires de l’Etat qui se sont enrichis de façon totalement illégale à travers des investissements déguisés.

Après avoir pris connaissance du rapport de la CENTIF, le président de la République selon la même source a pris la décision d’engager des poursuites judiciaires contre ces fonctionnaires devenus milliardaires malgré leur salaire assez limité. Parmi les 87 fonctionnaires, il y a des douaniers, des agents du trésor et des officiers de l’armée béninoise. Ces personnes pourront faire l’objet les jours à venir d’une convocation de la brigade économique et financière.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here