Home Société Bénin – Douane : environ 130 milliards de hausse de recettes en...

Bénin – Douane : environ 130 milliards de hausse de recettes en 5 ans

Bénin - Douane : environ 130 milliards de hausse de recettes en 5 ans
Bénin - Douane : environ 130 milliards de hausse de recettes en 5 ans

Gwendal Euzen est le Directeur général de Bénin Control. Il était sur le « Club de l’économiste » hier jeudi 14 octobre, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il en sait beaucoup sur les recettes douanières du Bénin. En tout cas, selon les propos rapportés par le journal Le Matinal, Gwendal Euzen a indiqué que les recettes douanières du Bénin sont évaluées à plus de 300 milliards à fin septembre 2021. Ce qui  constitue d’après lui une importante avancée parce que, en 2017, elles étaient de « l’ordre 300 milliards sur l’année ».

« Nous allons atterrir vraisemblablement à 450 milliards » après septembre 2021, informe le DgCe qui renseigne d’après lui, sur une hausse des recettes  d’environ 130 milliards de Fcfa de 2017 à aujourd’hui. En termes de pourcentage, « cela fait à peu près 35% ». Le Dg de Benin Control, invite à ne pas négliger cette avancée parce qu’elle est « énorme » au vu de la crise sanitaire liée au Covid-19 et la fermeture de la frontière bénino-nigériane.

 » Et pourtant les recettes ont augmenté considérablement «

« 130 milliards, c’est énorme sachant que le Bénin comme les autres pays du monde entier est en pleine crise covid-19 ; que nous avons subi la fermeture unilatérale de la frontières nigériane, que nous avons un naira faible. Il y a beaucoup de facteurs aujourd’hui qui viennent nous porter préjudice et pourtant les recettes ont augmenté considérablement » explique-t-il. L’homme est donc satisfait de cette performance. Il fait même savoir que le Bénin devrait se réjouir du niveau de mobilisation des recettes de l’Etat qui selon lui, a « des impacts indirects ».

Rappelons que Bénin Control est une société que dirigeait Patrice Talon avant son élection à la présidence de la République. Elle a pour missions, la facilitation des formalités d’enlèvement des marchandises importées au cordon douanier, la lutte contre la fraude douanière et l’insécurité, l’amélioration des recettes douanières, le renforcement des capacités techniques de la douane et le transfert des compétences.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here