Home Société Bénin : la CRIET libère Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon

Bénin : la CRIET libère Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon

Bénin : la CRIET libère Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon
Bénin : la CRIET libère Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon

Après plus de six mois de prison, Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon sont libres de leurs mouvement. Ils ont été libérés ce mercredi 27 octobre 2021 et placés sous convocation par la Criet.

Poursuivis pour terrorisme et atteinte à la sûreté de l’Etat, requalifiés en : Adhésion à une attente en vue de commettre un acte terroriste pour déstabiliser les institutions de la Nation, leur dossier a été renvoyé en instruction le lundi 25 octobre 2021.

Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon , Tcahssenti Ibrahim, de Souza Jean Bosco, Koudjo Émile sont désormais placés sous convocation judiciaire. Ils pourront quitter la prison civile de Porto Novo où ils étaient en détention provisoire et pour retrouver leurs familles.

Ouvert le lundi 09 août 2021, le procès de Nadine Okoumassoun, Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon avait été reporté à ce 25 octobre 2021. Ils sont tous poursuivis pour terrorisme en période électorale et déposés à la prison civile de Porto-Novo.

Nadine Okoumassoun retourne en prison

Nadine Okoumassoun a été arrêtée le mercredi 7 août 202 et déposée en prison au même titre que l’ancien Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), Joseph Tamégnon, et l’ancien ministre, Alexandre Hountondji et plusieurs autres personnes.

Ils ont tous été placés sous mandat de dépôt pour des faits d’« actes de terrorisme ». Avant son arrestation, Nadine Okoumassoun appelait à des manifestations pacifiques pour réclamer des élections exclusives et rappeler au président Patrice Talon, la fin de son mandat au 5 avril 2021 à minuit.

« 5 ans, c’est 5 ans, pas une minute de plus », clamait la jeune activiste qui ne rate aucune occasion pour réclamer des assises nationales avant le scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Après 06 mois de prison, elle sera probablement fixée sur son sort à sa prochaine comparution devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Triomphe Mag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here