Home Société Bénin: l’assurance moto est « hautement social », selon le gouvernement

Bénin: l’assurance moto est « hautement social », selon le gouvernement

Bénin: l'assurance moto est
Bénin: l'assurance moto est "hautement social", selon le gouvernement

Le porte-parole du gouvernement s’est prononcé sur la proposition de loi, portant obligation de souscription d’assurance pour tout utilisateur de Véhicule terrestre à moteur (VTM), en attente d’examen au Parlement. À travers une interview accordée à certaines radios de la place, Wilfried Léandre Houngbédji évoque le bien-fondé de cette proposition de loi.

La souscription d’assurance pour tout utilisateur de Véhicule terrestre à moteur (VTM) pourrait bientôt devenir obligatoire au Bénin. Une proposition de loi sur le sujet fait grincer des dents depuis quelques jours. Pour le porte-parole du gouvernement, cette loi qui s’annonce est pour le bien de tous. « D’abord, le gouvernement pense que c’est hautement social », a déclaré Wilfried Léandre Houngbédji au micro de Frissons radio.

« Quand les accidents surviennent, les conducteurs de moto sont généralement les plus grandes victimes. Ceux qui sont en voiture sont encore mieux protégés. Il est courant de voir un conducteur de moto à terre, sans assistance tout de suite en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers. Parfois même, quand ce sont eux qui ont causé les accidents, ils fuient ou bien, ils se mettent à vous supplier », a lancé Wilfried Léandre Houngbédji, porte-parole du gouvernement.

Pour le porte-parole du gouvernement, les initiateurs de cette proposition de loi militent pour la protection des motocyclistes, qui sont généralement les plus grandes victimes des accidents. « Quand les accidents surviennent, les conducteurs de moto sont généralement les plus grandes victimes. Ceux qui sont en voiture, sont encore mieux protégés », a-t-il précisé.

Interrogé sur le même sujet, le député Abdoulaye Gounou fait savoir que l’adoption de cette loi permettra de mieux gérer la situation des victimes des accidents causés par les motos à deux roues. Selon lui, les motocyclistes sont pour la plupart auteurs d’accidents de la circulation, et n’arrivent pas toujours à assumer les conséquences. « La loi va permettre de corriger toutes ces conséquences en indemnisant les victimes des engins à deux roues », a déclaré le député.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here