Home Société Bénin: le message de Basile Ahossi à Talon après le retour des...

Bénin: le message de Basile Ahossi à Talon après le retour des œuvres d’art

Bénin: le message de Basile Ahossi à Talon après le retour des œuvres d'art
Bénin: le message de Basile Ahossi à Talon après le retour des œuvres d'art

Les trésors royaux pillés par la France lors de la colonisation sont déjà de retour au pays. Suite à cette décision prise par les deux pays, Basile Ahossi a donné de la voix.

 

RAPATRIEMENT D’OBJETS ROYAUX AU PAYS

« LE RAPATRIEMENT D’OBJETS ROYAUX AU PAYS APRÈS PLUS D’UN SIÈCLE DE PRIVATION ET DE CONFISCATION PAR LE COLON, EST UNE BONNE CHOSE QUI VIENT ROMPRE AVEC L’AMBIANCE DÉLÉTÈRE INSTAURÉE DANS LE PAYS SANS DISCONTINUITÉ DEPUIS PLUS DE CINQ ANS »

Cela ne revenait pas à l’instituteur de mon village de le faire, non plus à l’infirmière du quartier. Dans toutes les nations et de tout temps, il revient à certaines personnes de poser des actes au nom de leurs pays et de leurs peuples. De ces actes, il y en a qui, sans relever du quotidien où ils sont attendus, ne relèvent pas non plus de l’extraordinaire, surtout si cela s’est déjà vu ici ou ailleurs.

Ce n’est donc pas nécessaire que cela soit célébré comme le 4 juillet aux États Unis car, ce jour-là marque un véritable jour de gloire pour ce peuple. Peut-être qu’on me reprochera de n’avoir pas plutôt parlé du 1er août. Je voudrais m’en excuser car, j’ai la faiblesse de croire que le mot indépendance n’a pas la même résonnance en deçà et au-delà des Pyrénées.

Je ne suis pas historien, mais il aurait été bon que notre peuple, pour être convié à cette fête surdimensionnée, sache combien de royaumes ont peuplé le Bénin de l’ère précoloniale.

Combien d’entre eux ont subi l’agression coloniale, et si certains d’entre eux ne sont pas en posture d’avoir été volés.

Trêve de festivités. Interrogeons mieux à présent notre histoire. Arrêtons de gambader pour si peu. Comme l’a dit le Chef de l’Etat, c’est encore trop peu, et nous devrions nous réjouir modérément aux fins de célébrer vraiment le retour de ce qui est resté aux mains de l’envahisseur.

Mais, n’oublions jamais que nous avons un motif de joie plus grand et plus fort : la liberté de nos compatriotes emprisonnés pour leurs opinions, le retour au pays de ceux qui sont contraints de vivre en exil tout aussi pour leurs opinions et la joie au quotidien dans le cœur de chaque Béninois à travers plus de fraternité, et plus de justice sociale.

Il y va de l’intérêt supérieur de la Nation.

C’était mon opinion !

Léon Comlan Basile AHOSSI

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here