Home Société Bénin: les députés adoptent à l’unanimité le budget général de l’État gestion...

Bénin: les députés adoptent à l’unanimité le budget général de l’État gestion 2021

Bénin: une loi sur la légalisation de l'avortement adoptée par les députés
Bénin: une loi sur la légalisation de l'avortement adoptée par les députés

Le budget général de l’Etat gestion 2021 a connu une augmentation de 21,7%. Le projet de collectif budgétaire gestion 2021 introduit par le gouvernement à l’Assemblée nationale a été adopté ce mardi 19 Octobre 2021 à l’unanimité des députés présents et représentés à l’Assemblée nationale.

Les députés de la huitième législature ont donné ce mardi 19 Octobre 2021 leur quitus au gouvernement sur le projet de collectif budgétaire gestion 2021. Introduit au parlement par l’exécutif, le projet de loi de finances rectificative a été adopté à l’unanimité. Ce quitus accordé par les parlementaires augmente le budget initial de 21,7%.

A l’ouverture de la plénière ce mardi, la Commission des finances et des échanges après lecture des communications et du compte rendu de la dernière séance plénière, a lu son rapport sur le projet de collectif budgétaire gestion 2021. De ce rapport, il ressort que le projet de loi de finances rectificative pour la gestion 2021 s’équilibre en ressources et en charges à la somme de 2985,046 milliards de FCFA, en augmentation de 21,7 % par rapport à la loi de finances initiale.

A l’issue du vote qui s’en suit, le projet de loi de finances rectificative pour la gestion 2021 fut adopté à l’unanimité des députés présents à la session ou représentés à l’Assemblée nationale par leurs collègues. Il faut préciser que le Gouvernement a été représenté pour la circonstance par le Ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances Romuald WADAGNI et deux de ses collègues.

La hausse s’explique par l’intégration au budget de l’État, des dépenses additionnelles induites par l’extension dès la rentrée 2021-2022 du programme national d’alimentation scolaire intégré, les moyens financiers supplémentaires nécessaires à l’accélération des travaux de desserte du territoire national en eau potable, les crédits nécessaires pour relever les défis liés à la résurgence de la crise due à la pandémie de Covid-19, les moyens nécessaires à l’accélération et à l’achèvement des travaux sur divers chantiers ouverts au titre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021), l’intégration en loi des finances et affectation des ressources ODD.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here