Home Société Bénin: les donneurs bénévoles de sang très remontés contre les autorités

Bénin: les donneurs bénévoles de sang très remontés contre les autorités

Bénin: les donneurs bénévoles de sang très remontés contre les autorités
Bénin: les donneurs bénévoles de sang très remontés contre les autorités

Ils sont nombreux, les membres de l’Association des Donneurs de Sang Bénévole du Bénin (ADSBB) à être mécontents depuis quelques mois. Certains rechignent carrément à continuer à donner leur sang et pour cause : la suppression des avantages accordés aux donneurs bénévoles de sang.

La décision de supprimer la prise en charge sanitaire accordée aux donneurs réguliers de sang date de septembre 2019. Les raisons de cette suppression n’ont jamais été expliquées à ces derniers. Cette prise en charge, c’était entre autres la consultation et diverses prestations médicales gratuites pour les donneurs, leurs épouses et enfants de moins de 18 ans. Fort est de constater qu’elle constituait pour certains des donneurs l’unique couverture sociale.

Une nouvelle prise en charge qui n’en est pas une

En remplacement de cette prise en charge, la direction générale de l’Agence Nationale pour la Transfusion Sanguine ( ANTS) a rendu publique une note de service ayant en objet prestations pour suivi médical des donneurs de sang bénévoles. Cette note date du 26 septembre 2019. Elle accorde la consultation médicale gratuite, la cession de poche de sang en cas de nécessité pour ces donneurs, les analyses paramédicales ( HIV, TPHA, HCV, HBV, Hb, Hte,  GS-Rh). En réalité les mêmes examens sont déjà effectués à chaque prélèvement du sang, les résultats fournis à ces personnes.

Cet état de chose crée beaucoup de frustrations dans le rang des donneurs de sang. Certains en protestation s’abstiennent de donner leur sang. Ce qui crée parfois de pénurie dans certaines banques de sang.

 Il faut éviter un boycott accru

Les responsables de l’Association des Donneurs de Sang Bénévole du Bénin (ADSBB) à tous les niveaux travaillent pour l’instant à contenir les frustrations. Ces derniers plaident aussi auprès des responsables de l’ANTS pour une révision de cet arrêté de septembre 2019 pour l’instant sans gain de cause. Mais jusqu’à quand pourront-ils tenir face à ces menaces de plus en plus accrues de boycott de don de sang dans le rang des membres de l’ADSBB? Une révision du fameux arrêté s’impose pour garantir la disponibilité du liquide précieux qui même en temps ordinaire n’est pas toujours disponible.

 

 

Crystal News

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here