Home Société Bénin: les trésors royaux « sont dotés d’une charge positive » (Pr Amouzouvi)

Bénin: les trésors royaux « sont dotés d’une charge positive » (Pr Amouzouvi)

Bénin: les trésors royaux
Bénin: les trésors royaux "sont dotés d'une charge positive" (Pr Amouzouvi)

Au retour des 26 trésors royaux d’Abomey au Bénin le mercredi 10 novembre dernier, Patrice Talon a tôt fait de décourager ceux qui souhaitaient faire des rituels de re-consécration. Il a clairement fait savoir que ces œuvres ne revêtaient aucun caractère religieux, ni spirituel dans « notre identité commune républicaine laïque ».

« Si la spiritualité qu’on peut leur conférer n’est qu’une spiritualité neutre alors elle est républicaine. Mais si c’est une spiritualité particulière liée à un courant spirituel alors la République la respecte mais ne la porterait pas » avait prévenu le chef de l’Etat.

Le Professeur Dodji Amouzouvi, invité sur le plateau de l’émission « Diagonale » de Binews, admet que la République est laïque. Mais il fait observer que ces œuvres restituées sont des « éléments de la vie quotidienne, c’est des attributs du pouvoir. Or, le pouvoir est un attribut divin. Des attributs du pouvoir ayant appartenu à des rois, leur ayant servi pour la gestion de nos sociétés ; nous sommes dans le pouvoir politique, le pouvoir religieux, le pouvoir spirituel que ces rois avaient hier » a-t-il déclaré.

« Il est normal que le rituel par lequel tout se rétablit soit envisagé »

Ces objets qui leur ont appartenu, ce sont des entités chargées. Et le simple fait qu’ils aient appartenu à un roi dont la personne est déjà consacrée par tout le rituel d’avant, ces œuvres « sont dotées d’une charge, d’une surcharge positive » a t-il ajouté. « Ces choses (biens culturels) ayant une âme, il est normal que le rituel par lequel tout se rétablit soit envisagé » démontre le Professeur de sociologie à l’Université d’Abomey-Calavi. Pour lui, il est clair que ces objets ont d’abord un « sens spirituel avant d’avoir un sens pratique, physique, normal ».

Ils seront « dépourvues de toutes considérations religieuses »

Patrice Talon ne partage pas son avis et ne veut pas entendre parler de rituels. Ces trésors royaux seront exposés dans les « espaces de la République » et à ce titre, ils seront « dépourvus de toutes considérations religieuses » a clairement fait savoir le chef de l’Etat. Le Professeur Dodji Amouzouvi, reconnaît qu’il est tout à fait normal que ces œuvres puissent être exposées dans les musées et participent au développement du tourisme qui génère des revenus pour l’Etat.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here