Home Société Bénin: l’exécutif crée un organe de répression du harcèlement s3xuel dans les...

Bénin: l’exécutif crée un organe de répression du harcèlement s3xuel dans les universités

Bénin: l'exécutif crée un organe de répression du harcèlement s3xuel dans les universités
Bénin: l'exécutif crée un organe de répression du harcèlement s3xuel dans les universités

Au Bénin, un organe a été créé pour réprimer le harcèlement sexuel dans les universités publiques. C’est une initiative du gouvernement annoncée par les ministres de l’enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladekan et des affaires sociales, Véronique Tognifodé au cours du lancement officiel de la rentrée universitaire 2021-2022, le jeudi 28 octobre 2021.

Toutes les universités publiques sont désormais soumis à un Organe National de Contrôle et d’éthique (Onc), mise en place pour lutter contre le harcèlement sexuel en milieu universitaire. Les ministres de l’enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladekan et des affaires sociales, Véronique Tognifodé ont donné des clarifications aux acteurs universitaires sur les nouvelles dispositions contenues dans cet organe.

Créé par le décret 2021-379 du 14 juillet 2021, l’Organe National de Contrôle et d’éthique (Onc) aura pour mission de détecter les règles déontologiques, professionnelles, morales et éthiques, commises par les enseignants du sous-secteur de l’enseignement supérieur et leurs collaborateurs.

L’Onc est aussi compétent pour statuer en matière disciplinaire sur les atteintes sus évoquées, dénoncer au procureur de la République, les cas d’infractions telles que le harcèlement sous toutes ses formes, les cas de viols, de corruption, de fraude aux examens, et bien d’autres.

La ministre des affaires sociales Véronique Tognifodé a mentionnée que les nouvelles dispositions de cet organe, seront appuyées par loi sur les infractions commises à raison du sexe, adoptée récemment par les députés. Les acteurs universitaires sont désormais informés sur les mobiles de ces nouvelles mesures, qui sont maintenant en vigueur dans les universités nationales.

Triomphe Mag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here