Home Société Bénin : Loth Houénou crée un autre parti pour soutenir Patrice Talon

Bénin : Loth Houénou crée un autre parti pour soutenir Patrice Talon

Bénin : Loth Houénou crée un autre parti pour soutenir Patrice Talon
Bénin : Loth Houénou crée un autre parti pour soutenir Patrice Talon

Le Parti des valeurs républicaines (Pvr) n’existe plus. Son président, Loth Houénou (photo), depuis son lieu de détention, a procédé à sa dissolution au profit du tout nouveau parti, La bonne relève (Lbr). L’objectif est de soutenir les réformes engagées par le chef de l’Etat Patrice Talon. L’annonce a été faite au cours d’un congrès virtuel, tenu dimanche 31 octobre 2021.

 

Aider le chef de l’État à se faire comprendre par son peuple à travers ses réformes courageuses, mais aussi, l’aider à conserver sa majorité à l’Assemblée en 2023 et enfin assurer la pérennité des  réformes à travers le maintien du pouvoir d’État par une relève identitaire. C’est l’objectif du nouveau parti dénommé La bonne relève (Lbr). Formation politique dirigée par Loth Houénou et née des cendres du Parti des valeurs républicaines (Pvr). Au cours du congrès virtuel qui a consacré son lancement officiel, le porte-parole, Eude Joël Sèdjro, après avoir rappelé les objectifs du parti, a adressé sa gratitude au peuple béninois, ainsi qu’à l’endroit de tous les congressistes qui se sont rendus disponibles.

Dans son message prononcé depuis son lieu de pénitence à l’endroit du peuple béninois, le  président du parti a tenu à justifier son nouveau choix, qui n’est nullement lié à la décision de la cour d’appel : « Mon revirement à nouveau  vers la mouvance présidentielle portée par le président Patrice Talon n’est pas lié à la décision de la cour d’appel. C’est une décision intime et concertée ! », a déclaré Loth Houénou. A l’en croire, le Pvr a donné naissance au creuset La bonne relève (Lbr), pour accompagner les actions du gouvernement béninois et travailler pour la pérennisation des acquis de la Rupture.

Au sujet de ses anciens alliés, Loth Houénou avoue avoir  été enfariné par une opposition non structurée, sans cahier de charges ni feuille de route. « Comment peut-on choisir de respecter une partie des textes et lois de la République ? », s’est-il interrogé. Pour lui, accepter d’aller à une élection présidentielle en duo, suppose la détention  de parrains, conformément aux textes et lois de la République. Textes votés  à l’unanimité selon ses propos, à l’Assemblée par la 7e législature. Le président du tout nouveau parti La bonne relève exprime sa reconnaissance à Patrice Talon pour son amour au peuple béninois. Car reconnait-il, « aujourd’hui, le riche et le pauvre peuvent se faire soigner par le même médecin dans le même hôpital à travers le social de la masse ». Il a fini en invitant chacun et tous à accompagner les actions du gouvernement béninois, en route pour des idéaux certains.

 

Matin Libre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here