Home Société Bénin: Louis Vlavonou lance un appel après la légalisation de l’avortement

Bénin: Louis Vlavonou lance un appel après la légalisation de l’avortement

Bénin: Louis Vlavonou lance un appel après la légalisation de l'avortement
Bénin: Louis Vlavonou lance un appel après la légalisation de l'avortement

L’Assemblée nationale a été secouée par de virulents débats à l’occasion de l’examen de la loi n° 2021-13 votée le 20 octobre 2021 modifiant et complétant la loi n° 2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction. Deux camps se sont ouvertement affrontés au sein de l’hémicycle, sans oublier les vives protestations qui venaient de certaines organisations. Malgré tout, la loi a été adoptée, et aujourd’hui, le président du Parlement appelle à la réconciliation des différents camps.

La loi n°2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction, qui élargit le champ de l’autorisation de l’avortement, a été votée à l’unanimité des députés présents et représentés dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre 2021. Pour le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, il est maintenant temps d’oublier les querelles suscitées par le vote de cette loi. « Maintenant, place à la réconciliation. Pour que le désir de réconciliation soit plus fort que tout ce qui en nous la refuse, il faut que la réconciliation soit un gain, non pas en tant qu’elle restaurerait le passé, mais en tant qu’elle le réparerait en lui ouvrant un avenir », a-t-il déclaré ce mardi 26 octobre à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021.

La virulence des débats au cours du vote de la loi n° 2021-13 votée le 20 octobre 2021 modifiant et complétant la loi n° 2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction a fait trembler l’Hémicycle et la bipolarisation qui s’observait a failli mettre à mal son unité. L’hémicycle a souffert des passions déchaînées entre pro et contre. Mais nous avons su puiser dans notre génie créateur et notre expérience pour ramener le consensus après une suspension inspirée afin de respecter l’engagement pris par nos partis politiques respectifs à accompagner le chef de l’Etat dans ses réformes.

Louis Vlavonou

En dehors des débats houleux qui ont agité le Parlement, le président de l’Assemblée nationale rappelle que lui et ses collègues avaient été aussi sous pression de certaines organisations au sein de la population. « Le plus dur était une vidéo dans laquelle un Imam disait que nous irions en enfer si nous votions cette loi … sans oublier la déclaration de l’Association des femmes catholiques qui nous a envoyé ce message : « Le sang de ces âmes innocentes qui seront assassinées criera vengeance… » sur les députés de la 8è Législature », a-t-il rappelé.

Louis Vlavonou prône le pardon et l’acceptation des blessures pour la réconciliation tant voulue. « La réconciliation passe donc par le pardon et le dépasse… elle est acceptation des blessures. Elle est un processus, un changement de regard sur l’autre et dans sa propre identité, un passage par une mort… non pas comme une résignation à une condition humaine, mais comme un appel à ne pas s’arrêter. C’est pourquoi, elle n’est pas un moment du temps, mais une façon de vivre », a-t-il dit.

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here