Home Société Bénin: Me Migan réagit à la libération de Joseph Tamègnon, Hountondji et...

Bénin: Me Migan réagit à la libération de Joseph Tamègnon, Hountondji et cie

Bénin: Me Migan réagit à la libération de Joseph Tamègnon, Hountondji et cie
Bénin: Me Migan réagit à la libération de Joseph Tamègnon, Hountondji et cie

« Ce n’est pas parce que vous êtes mis en liberté provisoire que nous sommes à la fin du procès ». Ces propos de Jacques Migan hier sur la radio Océan Fm, rappellent que l’ancien ministre Alexandre Hountondji et l’ex-Dg de la Sogéma Joseph Tamègnon, libérés dans la soirée de ce mercredi 27 octobre restent à la disposition de la justice. Ce que justifie d’ailleurs la mise sous convocation. Selon l’ancien bâtonnier cela veut tout simplement dire que Hountondji, Tamègnon, et les 3 autres détenus libérés doivent participer aux audiences s’ils sont convoqués.

L’avocat a ensuite expliqué les conditions dans lesquelles la liberté provisoire est accordée à un détenu. Selon ses dires, « être en liberté provisoire signifie que les garanties sont offertes pour que vous ne fuyez pas demain lorsque vous devez vous représenter devant la justice, que l’on ne vous crée pas de problèmes, l’on ne vous fasse du pas mal je dirai; ou encore le troisième cas pour que d’éventuels complices ne viennent altérer la vérité ». Par ailleurs, Me Migan s’est dit fier de la justice de son pays parce qu’elle prouve qu’elle est équitable.

On ne juge pas en fonction de l’appartenance politique

« Je suis fier de la justice de mon pays…La justice de notre pays, n’est pas une justice réservée aux riches et aux pauvres, à la mouvance et à l’opposition. C’est une justice comme je le dis souvent, dont les procès se font de manière équitable, c’est à dire une justice qui tient compte des éléments qui sont en sa possession » a-t-il déclaré. Cette libération des opposants prouve également qu’on ne juge pas en fonction de l’appartenance politique selon ce membre du Bloc Républicain.

On ne juge pas en fonction de ce que vous êtes. On ne juge pas en fonction de votre rang dans la société, mais on juge en fonction de ce que vous avez posé comme acte, a-t-il poursuivi, invitant les béninois à être fiers de leur justice parce qu’elle ne connaît pas « l’homme mais plutôt les faits et juge en fonction des faits qui sont portés à sa connaissance » .

 

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here