Home Société Bénin: plus de 20 agents du PAC convoqués à la BEF

Bénin: plus de 20 agents du PAC convoqués à la BEF

Bénin: plus de 20 agents du PAC convoqués à la BEF
Bénin: plus de 20 agents du PAC convoqués à la BEF

Le dossier de scandale financier à la Mutuelle du Port Autonome de Cotonou a connu un nouveau rebondissement. Dans le cadre des l’enquête, Triomphe Mag apprend que 21 Agents sont convoqués à la Brigade économique et financière (BEF).

Les enquêtes se poursuivent sur le scandale financier opéré à la caisse mutuelle des travailleurs du Port Autonome de Cotonou (PAC). Selon les dernières informations, une vingtaine de personne ont été interpelées à la Brigade Économique et Financière (BEF) sise à Agblangandan.

D’après des sources rapportées par Le Potentiel, certains Agents y étaient déjà hier et d’autres défilent en ce moment dans l’enceinte de la Brigade. « Hier, il a été demandé aux Agents écoutés de revenir avec certaines pièces dont notamment les fiches de paie », a confié la même source qui informe qu’il se dégage des déclarations des personnes arrêtées que des agents du Port Autonome sont bien au courant de la magouille et se partagent l’argent avec le chef personnel en fuite actuellement”.

A l’éclatement de cette affaire, le SG du syndicat Kanlissoun Urbain Philippe a reconnu avoir cumulé un prêt à hauteur de 144.461.707 et a pris un engagement de rembourser depuis le 31 Décembre 2019. Mais l n’a soldé que 35 millions francs CFA à la date où l’article est mis sous presse.

Fuite de la gestion à huis clos du scandale

Le syndicat et la mutuelle du Port autonome de Cotonou avait pris la décision de gérer ce scandale financier en toute discrétion sans informer la Direction générale. Mais il y a une semaine, le dossier a fuité et le président du conseil d’administration du Pac a été informé. C’est ansi qu’un audit a été diligenté pour élucider le fond et les contours de ce scandale financier à la mutuelle. Les conclusions de l’audit sont sans ambages. Les soupçons objet de dénonciations ont été confirmés. La Brigade économique et financière (Bef) a été saisie.

Après une audition sur procès-verbal, le lundi 4 octobre 2021, le Secrétaire général Urbain Kanlissoun et Stéphane Gbèho, membre du comité de gestion et d’octroi de crédit ont été placés en garde à vue. La même source indique que le Sg du syndicat, Urbain Kanlissoun, est accusé d’avoir fait des prêts cumulés à hauteur de près de 100 millions francs CFA environ.

De son côté, il est reproché au sieur Stéphane Gbeho, membre du comité de gestion et d’octroi de crédit d’introduire des demandes de prêts au nom des agents. Or, ces prêts sont accordés sans même que les agents bénéficiaires ne soient mis au courant.

Ainsi, au total, les prêts cumulés reprochés aux sieurs Urbain Kanlinssou et Stéphane Gbèho avoisinent 140 millions de francs CFA. Pour cette même affaire, le sieur Richard Biaou, Chef personnel et membre du comité de gestion est aussi poursuivi pour complicité de décaissement fictif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here