Home Société Bénin: plus de 200 réfugiés burkinabé installés dans le septentrion

Bénin: plus de 200 réfugiés burkinabé installés dans le septentrion

Bénin: plus de 200 réfugiés burkinabé installés dans le septentrion
Bénin: plus de 200 réfugiés burkinabé installés dans le septentrion

Des ressortissants de la localité de Yabtankouagou dans la commune de Madjaouri au Burkina-Faso séjournent depuis environ trois mois au Bénin, précisément dans la commune de Matéri dans le département de l’Atacora, au Nord-Ouest du pays. Fuyant la menace terroriste, ces réfugiés ont été accueillis et installés par les autorités béninoises.

Lundi dernier, le Maire de la commune de Matéri, Monsieur Robert Wimbo KASSA, a rendu visite aux réfugiés du Burkina-Faso installés sur le nouveau site qu’est le Ceg Porga. Ce qui constitue un véritable casse-tête en cette veille de la rentrée des classes.

C’est dans ce cadre que le Maire de la commune de Matéri, assisté su Chef Service Affaires Générales de la mairie, est allé constater sur le site, les conditions d’hébergement et de vie des déplacés. Pour l’instant, beaucoup reste à faire avant de prétende couvrir leurs besoins, malgré l’appui considérable de l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) qui fournit nourriture et tentes.

Au total, en dehors du grand bâtiment qui abrite les personnes âgées et les enfants, onze tentes sont installés pour abriter les plus jeunes. Sur les quatre chambres existantes, trois sont transformées en magasins pour contenir les vivres. La sécurité des lieux est assurée par les éléments de la Police Républicaine qui veillent de jour comme de nuit.

En vue de scolariser les enfants en âge d’aller à l’école, le Maire a instruit le Point-Focal Éducation de la mairie, aux fins de recenser les besoins en fournitures scolaires à mettre à leur disposition. Le Chef de la Région Pédagogique de Tanguiéta-Matéri sera mis à contribution pour faciliter l’inscription des enfants en âge scolarisable.

En dépit des efforts louables du Gouvernement et des partenaires, les besoins restent à combler. Aussi, le Maire en appelle-t-il aux bonnes volontés pour combler les attentes de ceux-ci.

L’autorité communale a rassuré les déplacés de la sollicitude constante du Gouvernement de notre pays et des partenaires à rester à leur côté pour leur assurer le minimum vital.

Ainsi, sur cette note d’espoir, les déplacés forcés du Burkina-Faso ont exprimé leur profonde gratitude à tous ceux qui travaillent à ce qu’ils retrouvent le sourire.

La Perche du Nord

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here