Home Société Bénin: Rodolpho Dah-Kindji arrêté ce mercredi

Bénin: Rodolpho Dah-Kindji arrêté ce mercredi

Bénin: Rodolpho Dah-Kindji arrêté ce mercredi
Bénin: Rodolpho Dah-Kindji arrêté ce mercredi

Olympass Rodolpho Vignon Dah-Kindji, un ancien responsable de l’Union Nationale des Scolaire et Etudiant du Bénin (Unseb) a été arrêté ce mercredi 11 août 2021 pour tentative d’extorsion de fonds et abus de confiance.

Olympass Rodolpho Vignon Dah-Kindji, ancien président de l’Union nationale des Scolaire et étudiants du Bénin Unseb est placé en garde à vue au commissariat d’Agla pour escroquerie. Son arrestation a été orchestrée après une plainte de Médard Koudébi, consultant en santé publique, spécialiste de l’hygiène funéraire de prévention des risques et des épidémies et responsable de l’ONG Bénin Diaspora Assistance.

Dans la plainte qui a été déposée, Médard Koudébi informe qu’il a été contacté le 10 août 2021 à 13H (heure de France/ 12h heure de Cotonou) par le numéro d’un certain Josué Alaiko étudiant en 3ème année à la Faseg, qui l’a informé que « sa petite sœur est gravement malade et hospitalisée à l’hôpital de Saint-Luc à qui l’on demande deux
poches de sang alors qu’il n’a que 2400 FCFA sur lui»
.

Plusieurs décaissement de plusieurs milliers pour les mêmes cas

Prenant en compte la gravité de sa situation, l’ONG Bénin diaspora assistance a demandé à l’une des ONGs partenaires avec laquelle elle collabore au Bénin, précisément la Fondation OMOLOTO MERIADECK de bien vouloir déclencher une aide à cette personne au titre des indigents ; du fait que dans sa déclaration audio, elle informait qu’elle était orpheline de père et de mère et que toutes les tantes et oncles seraient au village.

Il précise avoir transféré à la fondation les photos de la dite malade et près de 4 ordonnances afin que diligence soit faite. “Nous avons par la même occasion saisie par message l’abbé ATTONDE Désirée actuellement directeur de l’hôpital Saint Luc pour lui demander de bien vouloir apporter assistance à cette famille qui déclare ne plus du tout avoir les moyens alors que sa sœur aurait besoin d’une transfusion sanguine d’urgence selon ces dires”, a expliqué la plainte dont une copie est parvenue à la rédaction de Triomphe Mag.

Mais c’était de l’escroquerie car, le directeur informe que le patient en question est sorti de l’hôpital depuis le 11 juillet 2021 et que la dame serait enceinte et son prochain rendez-vous de suivi médical est prévu pour le 31 août 2021.

Mieux, il dénonce que l’étude du dossier a montré que les mêmes documents ont déjà été utilisés pour un décaissement de plusieurs milliers de fond de leur côté en date du 30 juillet 2021 et que sincèrement c’est de l’arnaque.

Le réseau piégé pour 50.000F CFA

A en croire le Directeur, après avoir décaissé l’argent du 30 juillet 2021, il aurait envoyé les mêmes pièces du même dossier à l’un de leurs collaborateurs à Cotonou pour obtenir toujours de l’argent. Le plaignant affirme que quelques minutes plus tard, le même numéro l’a relancé tout en lui expliquant que sa carte d’identité est périmée et qu’il va lui transférer la pièce d’identité d’un proche (Rodolpho) à qui l’ONG fera rapidement un transfert.

C’est aux vues de ces évènements que la police a été alertée. En effet, les coordonnées ont été envoyées à la police afin de le mettre aux arrêts. Comme le malheur n’arrive jamais seul, le plaignant sachant qu’il ne compte pas lui envoyer de l’argent lui a tendu un piège en le rassurant qu’étant occupé pour le moment et n’ayant pas le temps d’aller faire un transfert d’argent qu’un collaborateur va l’appeler à Cotonou pour lui donner 50.000 FCFA

C’est au moment du retrait des 50.000 FCFA que la police républicaine a pu mettre à l’arrêt sur tout le réseau ce mercredi à 17 heures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here