Home Société Bénin – Scandale à l’AnaTT: « Allez-me voir ce qui se passe...

Bénin – Scandale à l’AnaTT: « Allez-me voir ce qui se passe », l’ordre de Talon qui a tout déclenché

Bénin – Scandale à l’AnaTT: « Allez-me voir ce qui se passe », l’ordre de Talon qui a tout déclenché
Bénin – Scandale à l’AnaTT: « Allez-me voir ce qui se passe », l’ordre de Talon qui a tout déclenché

Le scandale qui secoue l’Agence nationale des transports terrestres (AnaTT) est simplement parti d’une ordonnance du chef de l’Etat de vérifier la raison des plaintes de rançonnement de la part de plusieurs usagers de l’agence, indique le porte-parole du Gouvernement.

Invité de l’émission « 90 minutes pour Convaincre » de la radio nationale du Bénin, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, a révélé les circonstances dans lesquelles le dossier de l’AnaTT a fait surface avec son lot de détournements et une grosse mafia financière qui ulcérait la maison. Selon lui, ayant eu vent de nombreuses plaintes de rançonnement des usagers au sein l’agence, le chef de l’Etat, Patrice Talon, a ordonné qu’on y mette de la lumière.

« Allez-me voir ce qui se passe », avait ordonné Talon au ministre des Transports lors d’un conseil des ministres, après avoir abordé le sujet lié à l’AnaTT. « C’est le déclencheur et c’est cela qui permet de voir l’étendue des pratiques malsaines qu’il y avait à ce niveau-là », a indiqué Wilfried Léandre Houngbédji. C’est donc d’une simple vérification que l’abcès a été crevé et que les irrégularités ont commencé à sortir de partout.

Pour rappel, le scandale au niveau de l’AnaTT a révélé le détournement d’une somme de 13,6 milliards de francs, dont 145 millions de Fcfa pour les seuls rançonnements des usagers, un manque à gagner pour l’Etat. La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) s’est saisie de l’affaire et déjà, le directeur général de l’agence, Thomas Agbéva, et plusieurs autres cadres sont derrière les barreaux en attendant leur comparution prochaine.

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here