Home Société Bénin : Talon fait une révélation après sa rencontre avec Macron

Bénin : Talon fait une révélation après sa rencontre avec Macron

Bénin : Talon fait une révélation après sa rencontre avec Macron
Bénin : Talon fait une révélation après sa rencontre avec Macron

Ce mercredi 10 novembre 2021, les 26 trésors royaux restitués au Bénin par la France ont été accueillis au Palais de la Marina. A l’occasion, le président Patrice Talon a prononcé une allocution, dans laquelle il a révélé un reproche qu’il s’est empêché de faire au président français hier mardi à l’Elysée.

Au nom de la courtoisie qui caractérise le peuple béninois, Patrice Talon s’est empêché de faire un reproche à Emmanuel Macron sur la restitution des biens culturels. Ce mercredi au Palais de la Marina à Cotonou, le président béninois a révélé ce reproche qu’il a failli faire à son homologue français ; mais qu’il n’a finalement plus fait.

J’ai failli le reprocher un peu au président français hier, mais la courtoisie qui caractérise le peuple béninois, et que j’avais l’obligation de témoigner au président français, m’a retenu ; parce que j’ai voulu lui dire : Monsieur le président, si vous nous aviez associés au processus de restitution, au choix des œuvres qui pourrait être restituées dans un premier temps, nous aurions composé le lot autrement.

Patrice Talon

Malgré ce regret, Patrice Talon fait savoir qu’il n’est pas question de bouder la satisfaction que suscite la restitution de ces premières 26 œuvres. « C’est vrai, l’idéal aurait été que la restitution fut plus totale, plus complète. Mais pour autant, nous n’avions pas boudé notre bonheur, notre satisfaction », a-t-il dit.

Patrice Talon dénonce l’ignorance et les propos médisants de certains intellectuels

Le président béninois a répliqué à certains intellectuels, qui selon lui, ont tenu des propos qui relèvent d’ignorance ou simplement de la médisance sur le choix des objets restitués. « J’ai entendu des intellectuels dire sur un média étranger des choses qui relèvent soit de l’ignorance, soit de la médisance, reprochant aux autorités françaises d’avoir restitué que des œuvres d’une seule région du Bénin », a dit Patrice Talon.

La nation béninoise est désormais la synthèse harmonieuse de ce que nous avons été, de ce que nous avons pu être, des diversités qui nous ont généré ; et c’est pour ça que notre passé, aussi diversifié soit-il, constitue notre patrimoine historique commun.

Patrice Talon

Pour le Chef de l’Etat, quelle que soit l’origine des œuvres restituées, elles appartiennent à la République, et constituent un symbole d’unité. Cela ne pose donc aucun problème que cette première restitution prenne en compte uniquement des objets d’art d’un royaume donné. « Que ce soit une pièce du royaume de Kouandé, de Nikki ou de Porto-Novo. Que ce soit deux pièces d’un autre royaume du Bénin, elles demeurent notre patrimoine commun », a martelé le président.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here