Home Société Bénin – Terrorisme : des soldats français pourraient être déployés dans le...

Bénin – Terrorisme : des soldats français pourraient être déployés dans le pays

Bénin - Terrorisme : des soldats français pourraient être déployés dans le pays
Bénin - Terrorisme : des soldats français pourraient être déployés dans le pays

Le président français, Emmanuel Macron, a indiqué que son pays allait fermer trois bases militaires dans le nord du Mali d’ici la fin de l’année. Une décision prise dans l’objectif de déplacer ses troupes plus vers le sud du Sahel. La question est de savoir s’il s’agit de transférer les forces vers d’autres pays ouest-africains ou dans d’autres régions des mêmes pays où la France était basée.

Alors que la menace djihadiste n’est pas endiguée dans le Sahel, plusieurs sources mettent en garde sur l’extension du terrorisme vers d’autres pays d’Afrique de l’ouest. La France a donc décidé de se déplacer vers le sud en fermant trois de ses bases militaires au Mali. « Nos ennemis ont abandonné leurs ambitions territoriales au profit de la propagation de leur menace non seulement à travers le Sahel, mais dans toute l’Afrique de l’Ouest », a déclaré Macron à l’issue d’un sommet virtuel vendredi avec les dirigeants du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie et Niger).

« Malheureusement, cette offensive implique une pression accrue sur tous les pays du golfe de Guinée, ce qui est déjà une réalité », a ajouté Macron dans ses déclarations. Des propos qui font suite au fait que des observateurs ont révélé la présence de djihadistes dans d’autres pays comme le Bénin et la Côte d’Ivoire. « Nous allons nous réorganiser en fonction de ce besoin d’arrêter cette propagation vers le sud, et cela conduira à une réduction de notre empreinte militaire dans le nord », a souligné le président français.

Que signifie cette résolution ?

La France avait indiqué qu’elle retirerait une partie de ses forces du Sahel et y réorienterait sa mission. Avec donc la fin de l’opération Barkhane, il ne resterait plus que 2500 à 3000 soldats français au Sahel sur les plus de 5000 actuels. La nouvelle décision de Macron de déplacer des troupes vers le sud pour soi-disant freiner la propagation du terrorisme vers d’autres pays, pourrait être une sorte de redéploiement du reste des soldats de Barkhane vers des pays où la France n’avait pas de base.

L’idée de se déplacer vers le sud suppose une présence permanente dans cette partie de l’Afrique. Il va sans dire qu’au lieu de réduire sa présence sur cette partie du continent noir, la France va plutôt accroitre ses positions en brandissant l’argument du terrorisme. Déjà présentes en Côte d’Ivoire, les forces françaises pourraient donc se retrouver dans d’autres pays comme le Bénin et le Ghana.

Il faut se poser la question de savoir si cette partie du continent, les pays du Golfe de Guinée, ont ce besoin d’assistance pour le moment. Quand on y pense, avec toute son armada militaire, Paris n’a pas réussi à chasser les djihadistes du Mali, au contraire, la menace s’est accrue et s’est propagée vers les autres pays du Sahel. Alors il est important de se poser la question de savoir quelle est l’opportunité de courir vers le sud ?

L’idéal pour la France serait de laisser les pays assurer leur propre sécurité au lieu de s’y rendre pour mélanger les cartes. Toute observation faite, aucune urgence ne justifie les nouvelles ambitions expansionnistes de la France. Au lieu de venir jouer au justicier vengeur, la France pourrait commencer par laisser les pays assurer leur propre sécurité et les aider (éventuellement) avec de la logistique militaire et sécuritaire.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here