Home Société Bénin: un policier présumé voleur de moto arrêté

Bénin: un policier présumé voleur de moto arrêté

De fil en aiguille il a été révélé que c’est le policier présumé auteur de l’opération qui a pris la moto puisque c’est lui qui a délibérément mené l’opération. Ce qu’il a nié même après confrontation. Malheur à lui puisqu’il a pris une photo du propriétaire au cours de la supposée perquisition, a déclaré le propriétaire de la moto. Et c’est la fouille de son téléphone qui permit de découvrir le pot aux roses. Quant à la moto, il a avoué l’avoir remise à un ami. Une descente chez l’ami a été infructueuse. Mais ce dernier avant de prendre la tangente a pris le soin d’aller déposer la moto au domicile du policier auteur de la perquisition non commanditée par sa hiérarchie. C’est une fois la moto retrouvée chez le policier qu’il a été placé en garde à vue.
De fil en aiguille il a été révélé que c’est le policier présumé auteur de l’opération qui a pris la moto puisque c’est lui qui a délibérément mené l’opération. Ce qu’il a nié même après confrontation. Malheur à lui puisqu’il a pris une photo du propriétaire au cours de la supposée perquisition, a déclaré le propriétaire de la moto. Et c’est la fouille de son téléphone qui permit de découvrir le pot aux roses. Quant à la moto, il a avoué l’avoir remise à un ami. Une descente chez l’ami a été infructueuse. Mais ce dernier avant de prendre la tangente a pris le soin d’aller déposer la moto au domicile du policier auteur de la perquisition non commanditée par sa hiérarchie. C’est une fois la moto retrouvée chez le policier qu’il a été placé en garde à vue.

Pour un présumé vol de moto et cambriolage dans une maison à Parakou (Okédama), un sous-brigadier de police a été gardé à vue.

Au commissariat du 1er arrondissement de Parakou, a été gardé à vue ce vendredi 23 juillet 2021, un Sous-brigadier de Police en service au commissariat du 2è arrondissement de Parakou. Il est soupçonné d’avoir volé une moto et participé au cambriolage dans un domicile au quartier Okédama à Parakou. Tout est parti d’une plainte d’un citoyen le 21 juillet aux environs de 13 heures , pour signifier qu’un policier réglementairement habillé s’est présenté à son domicile pour perquisition et aurait profité de l’occasion pour saisir sa moto de marque Dayang. Après quoi, ledit policier lui aurait demandé de se rapprocher du commissariat de Tibona, dans le 1er arrondissement de Parakou pour récupérer sa motocyclette. Mais pas de moto de marque Dayang conduite dans ce commissariat, ni de mission commanditée par le chef d’unité du commissariat, rapporte le Journal Le Télégramme.

De fil en aiguille il a été révélé que c’est le policier présumé auteur de l’opération qui a pris la moto puisque c’est lui qui a délibérément mené l’opération. Ce qu’il a nié même après confrontation. Malheur à lui puisqu’il a pris une photo du propriétaire au cours de la supposée perquisition, a déclaré le propriétaire de la moto. Et c’est la fouille de son téléphone qui permit de découvrir le pot aux roses. Quant à la moto, il a avoué l’avoir remise à un ami. Une descente chez l’ami a été infructueuse. Mais ce dernier avant de prendre la tangente a pris le soin d’aller déposer la moto au domicile du policier auteur de la perquisition non commanditée par sa hiérarchie. C’est une fois la moto retrouvée chez le policier qu’il a été placé en garde à vue.

Linvestigateur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here