Home Société Bénin: un vulcanisateur en prison pour avoir enlevé et détourné une mineure

Bénin: un vulcanisateur en prison pour avoir enlevé et détourné une mineure

Bénin: un vulcanisateur en prison pour avoir enlevé et détourné une mineure
Bénin: un vulcanisateur en prison pour avoir enlevé et détourné une mineure

Un vulcanisateur a des ennuis judiciaires pour avoir  détourné et enlevé une apprentie couturière âgée de 16 ans à Glo-Djigbe. DBMEDIAS apprend que cet artisan séjourne à la  prison civile d’Abomey-Calavi depuis le 12 octobre 2021.

La présumée  victime, placée sous la tutelle de sa tante maternelle avait quitté la maison un matin du mois de septembre 2021, pour son lieu d’apprentissage et n’est plus rentrée le soir. D’après le récit des faits de l’ONG FND, la jeune Fille, une fois rentrée au domicile a confié à ses parents qu’elle était invitée par le jeune vulcanisateur et une fois chez lui à la sortie de l’atelier, il l’avait supplié de passer la nuit avec lui. L’apprentie couturière avait certifié  à ses parents que le vulcanisateur a tenus  des rapports sexuels non protégés avec elle cette nuit. C’est ainsi que les parents de la jeune fille ont porté plainte et le mis en cause a été appréhendé par le commissariat après qu’une réquisition a été délivrée à la victime pour le certificat médical.
Une fois la plainte déposée et que la procédure judiciaire a été engagée à l’encontre du vulcanisateur indélicat, les parents de la jeune ont délibérément fait le choix de rebrousser chemin. Et pour cause règlement à l’amiable a été trouvé entre les deux parties. Malgré l’insistance du commissariat qui avait lors de ses enquêtes appris que le mis en cause n’était pas à son premier forfait,  les parents ne se sont plus présentés avec la victime. C’est ainsi qu’après  quelques jours de garde à vue le vulcanisateur a été remis en liberté. La victime est renvoyée chez ses géniteurs à Djougou, une semaine environ après. « Le mis en cause est entré en contact avec la victime après son départ et lui avait promis de venir la voir à Djougou» rapporte Héléna Capo Chichi de l’Ong Fnd.
Soixante-douze heures après  leur échange au téléphone, le vulcanisateur  s’était effectivement rendu à Djougou et la jeune  fille l’avait discrètement rejoint dans une auberge où ils avaient passé la nuit avant de prendre le bus pour Abomey-Calavi le lendemain. Il lui aurait promis de l’épouser et de la mettre en apprentissage pour qu’elle continue sa formation. À leur arrivée, il avait emmené la victime passé deux jours chez sa grande sœur à lui  avant de la ramener dans sa propre maison à Glo-Djigbé. Une semaine après, le vulcanisateur avait conduit la jeune fille chez une dame à  Cotonou pour servir de domestique. Les parents de la fille étaient inquiets durant tout ce temps. Quant à la tutrice, elle est  revenue porter plainte. Le commissariat a appréhendé le mis en cause le 06 octobre et la fille a été retrouvée. Le vulcanisateur a été présenté au procureur de la République le mardi 12 octobre 2021 et  déposé à la prison civile d’Abomey-Calavi.
Dbmedias

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here