Home Société Bénin: Victor Topanou attire l’attention de l’opposition sur les réformes de Talon

Bénin: Victor Topanou attire l’attention de l’opposition sur les réformes de Talon

Bénin: Victor Topanou attire l'attention de l'opposition sur les réformes de Talon
Bénin: Victor Topanou attire l'attention de l'opposition sur les réformes de Talon

Victor Topanou n’est pas de ceux qui critiquent et rejettent les réformes politiques menées par le président Patrice Talon. Contrairement à une certaine opinion, l’universitaire semble bien défendre ces réformes et y trouvent des justifications.

Reçu dans la rubrique « Sous l’arbre à palabre » de l’Événement Précis, il rappelle qu’un gouvernement ne fait pas des réformes pour les beaux yeux de ses opposants.

Pour Victor Topanou, les réformes menées par un gouvernement en place ne peuvent logiquement pas être en faveur des opposants au régime. Penser le contraire, serait de la naïveté, selon l’enseignant en science politique. « Ce que je pourrai dire pour finir avec cette question, c’est qu’il ne faut pas être naïf non plus. Lorsqu’un gouvernement en place opère des réformes, ce n’est pas pour avantager son opposition. C’est pour en tirer au moins un léger bénéfice ».

Il évoque le cas de la LEPI sous Boni Yayi, à quelques mois de l’élection présidentielle de 2011. Pour Victor Topanou, la décision de la Cour constitutionnelle en ce temps, qui a cassé la loi abrogative de la LEPI, était pour préparer le K.O de 2011. Il estime que la loi sur la LEPI confortée par la décision de la Cour était une « fraude par la loi ».

L’exemple des Etats-Unis…

Pour trouver des exemples au-delà du Bénin, Victor Topanou parle des deux réformes politiques que le président Joe Biden veut engager aux USA. Ces réformes concernent la Cour suprême et Washington DC.

 »Dans le premier cas, il souhaite augmenter le nombre de juges afin de pouvoir en nommer quelques-uns pour rééquilibrer à son avantage les rapports de force au sein de cette vénérable institution. De même, en transformant Washington DC en Etat, il s’assure un avantage au Congrès puisque les populations de Washington ont toujours été majoritairement des démocrates. », Victor Topanou

Dans tous les cas, l’ancien ministre de la Justice pense qu’il y a toujours des intentions politiques derrière une réforme. « Ce n’est pas nouveau et ce ne sera pas la dernière fois. L’essentiel, c’est que cela se fasse dans les règles de l’art », a-t-il déclaré.


Source: BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here