Home Société Bénin-Violences post électorales : Amnesty International demande justice pour la dame tuée...

Bénin-Violences post électorales : Amnesty International demande justice pour la dame tuée par balles

Bénin-Violences post électorales: Amnesty International demande justice pour la dame tuée par balles
Bénin-Violences post électorales: Amnesty International demande justice pour la dame tuée par balles

Amnesty International a lancé une pétition afin que justice soit faite à Dame Prudence Amoussou tuée par balles au cours des violences post électorales du 1er au 2 mai dernier à Cotonou. Portant le titre :  » Demandez aux autorités béninoises de garantir la justice pour Prudence« , cette pétition suivie de la photo de l’infortunée, a fait l’objet d’une publication sur la page officielle de l’organisation.

« Prudence était une femme très active. Elle travaillait comme couturière et vendait également de la nourriture pour subvenir aux besoins de ses 7 enfants. Elle ne ménageait pas ses efforts pour assurer un avenir à ses enfants. Sa mort a été un choc immense pour sa famille. Ses enfants, son mari, ses frères et sœurs, ainsi que ses amis ne parviennent toujours pas à faire leur deuil « , informe Amnesty International qui reprécise les circonstances de sa mort. Selon l’organisation internationale de défense des droits de l’homme, la fille ainée de la dame s’était rendue sur le lieu habituel de leur commerce le jour des violences dans le but de vérifier si l’endroit était sûr pour y mener la vente.

Des manifestations avaient eu lieu dans la zone et les forces de l’ordre les réprimaient durement en faisant usage des armes à feu parfois. Ayant constaté que sa fille n’était pas encore rentrée, Dame Prudence inquiète, se mit à sa recherche. C’est ainsi qu’elle se retrouve des heures plus tard sur une table d’opération d’un hôpital luttant pour sa vie. Elle rendit l’âme peu de temps après. « Les autorités intiment l’ordre à la famille de récupérer dans les 10 jours le corps conservé à la morgue et lui remettent une déclaration de décès mentionnant que Prudence est morte « suite de maladie » » renseigne Amnesty International.

La famille de Dame Prudence demande aujourd’hui une enquête judiciaire, indépendante et impartiale comportant une autopsie déterminant les causes réelles du décès du décès et la poursuite des auteurs de ce crime. « La mort de Prudence ne doit pas rester impunie » scande Amnesty International. Elle finit en disant ceci :« Demandez aux autorités béninoises de s’assurer que justice soit rendue pour la mort de Prudence Amoussou« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here