Home Société Boko Haram : à cause de la viande, des membres « repentis » de...

Boko Haram : à cause de la viande, des membres « repentis » de la secte se mettent en colère

Boko Haram : à cause de la viande, des membres
Boko Haram : à cause de la viande, des membres "repentis" de la secte se mettent en colère

Des centaines de membres de Boko Haram qui se sont rendus et qui sont détenus dans un camp ont déclenché des émeutes le mercredi 17 novembre. Et pour cause, ils réclament à abattre eux-mêmes désormais leurs vaches, ont indiqué les médias locaux.

Guardian rapporte que les jihadistes protestataires, qui sont dans le camp de détention depuis août, demandaient aux autorités de leur remettre la vache qui leur est fournie quotidiennement pour l’abattre eux-mêmes au lieu de recevoir le bœuf de l’abattoir.

Un habitant de la communauté où sont détenus les terroristes qui se sont rendus, Usman Bunu, a déclaré que les habitants de la région ne pensaient pas que les djihadistes qui se sont rendus soient sincères et que la manifestation n’a fait que confirmer leurs soupçons.

En réponse, « Les habitants de la région sont sortis avec des armes fabriquées artisanalement, des couteaux, des gourdins et ont juré de tuer tous les manifestants qui sortiraient du camp. Les gens les considèrent toujours comme une menace pour la sécurité », a déclaré Konto Garga, membre d’une milice anti-jihadiste qui aide l’armée.

A en croire les explications données par la même source « les djihadistes considèrent toujours comme menace quiconque n’est pas dans leur giron, c’est pourquoi ils veulent être autorisés à abattre eux-mêmes leur vache. Face à la fureur des habitants de la région, ils ne sont pas sortis. La menace des habitants armés et le renforcement du personnel de sécurité ont mis fin à l’émeute et les détenus ont regagné leurs quartiers.

A en croire les responsables de ce camp, ce n’est pas pour la première fois que qu’une émeute du genre se produit depuis leur arrivée. Ils avaient provoqué une émeute similaire pour la même demande en septembre, indique le chef de la milice Babakura Kolo. « Les détenus de Boko Haram sont indisciplinés depuis leur arrivée dans le camp. Ils se disputent constamment avec les hommes hommes de sécurité qui gardent le camp, les accusant de regarder leurs femmes. « Ils ont toujours la mentalité de Boko Haram et insultent ouvertement nos hommes en tant qu’agents du gouvernement infidèle », a déclaré Kolo un résidant non loin du camp.

Pour l’heure, l’armée nigériane n’a pas encore réagi face à cette situation qui fait le chou gras sur les réseaux sociaux au Nigéria. Pour rappel, des milliers de combattants de Boko Haram et des membres leurs familles se sont rendus après la mort en mai de leur chef, Abubakar Shekau, qui s’est fait exploser alors qu’il était assiégé par une faction rivale.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here