Home Société Covid-19 : des médicaments prometteurs contre le virus

Covid-19 : des médicaments prometteurs contre le virus

Covid-19 : des médicaments prometteurs contre le virus
Covid-19 : des médicaments prometteurs contre le virus

Depuis l’apparition du Covid-19, plusieurs laboratoires ont entamé des essais cliniques afin de trouver un médicament efficace pour soigner le Covid-19. Selon le quotidien régional français ‘’La Dépêche’’, au titre des médicaments actuellement à l’étude, il y a le Molnupiravir, le Tcilizumab, le Ronapreve, l’AZD7442, et le Xav-19.

Le Molnupiravir du labo américain Merck est développé en collaboration avec la société de biotechnologie américaine Ridgeback biotherapeutics. Il s’agit d’un antiviral expérimental destiné pour le traitement de la grippe. En 2020, un essai clinique de phase II/III a été entrepris sur 202 patients présentant un début d’infection SARS-CoV-2. Les résultants montrent qu’après 5 jours de traitement au Molnupiravir, la charge virale (la quantité de virus) serait de 0% sur les patients. L’essai clinique se poursuit jusqu’à fin 2021.

Le Tocilizumab est le deuxième médicament du laboratoire suisse Roche recommandé par l’OMS après le sarilumab. C’est un anticorps monoclonal utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active, modérée à sévère. Il bloque l’action des récepteurs de l’interleukine 6 ( cytokine de la phase aiguë de l’inflammation). Dans le traitement du Covid-19, l’anti-inflammatoire est utilisé pour les cas graves de Covid-19 réduisant ainsi le nombre de décès. Le tocilizumab est administré en perfusion intraveineuse à 800 euros. L’Agence européenne du médicament n’a pas encore autorisé sa mise sur le marché.

Développé par la biotech américaine Regeneron en partenariat avec le laboratoire Roche, le Ronapreve est un traitement par injection associant deux anticorps monoclonaux. Il s’agit du casirivimab et imdevimab qui luttent contre la protéine S du Sars-CoV-2. En août dernier, la Haute autorité de santé (HAS) a autorisé son utilisation durant cinq mois pour les personnes immunodéprimées, à risque élevé de développer une forme grave de Covid-19 et peu protégées par la vaccination. Le traitement varie entre 1 000 et 2000 euros.

L’AZD7442 du laboratoire AstraZeneca est une combinaison d’anticorps monoclonaux à longue durée d’action. Il est préventif et permet de protéger à 77% contre la maladie pendant près d’un an selon les résultats d’essai clinique phase III. Le groupe pharmaceutique suédo-britannique a fait une demande d’utilisation d’urgence de son médicament.

Quant au médicament Xav-19, il est développé par la société Xenothera basée à Nantes pour réduire les effets pulmonaires de la maladie du Covid-19. L’anticorps polyclonal Xav-19 est également efficace contre les variants. Le médicament destiné aux patients atteints d’un Covid-19 modéré est actuellement en essai de phase 3. Le gouvernement français a déjà précommandé 30.000 doses. L’Agence européenne examine sa demande de mise sur le marché.

24HB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here