Home Société CRIET: Joël Aïvo dénonce un « procès en pauvreté »

CRIET: Joël Aïvo dénonce un « procès en pauvreté »

CRIET: Joël Aïvo dénonce un
CRIET: Joël Aïvo dénonce un "procès en pauvreté"

Interrogé sur la source de sa caution électorale, le professeur Joël Aïvo dénonce un « procès en pauvreté ».

« Quand vous m’interrogez sur l’origine de ma caution électorale, c’est un procès en pauvreté que vous me faites madame la présidente. Pourquoi vous ne demandez pas aux autres candidats à la présidentielle où ils ont trouvé de l’argent pour financer leur campagne ?, a-t-il dénoncé
Il poursuit en ces termes: « Je n’ai vu le sieur Arnaud Houedanou qu’une seule fois dans ma vie. Les deux autres co-accusés, Boni Saré Issiakou et Ibrahim Bachabi Moudjaïdou, je ne les ai vu que lors du déferrement à la CRIET »
« Dans ce dossier, j’ai toujours dit la vérité. Mais les juges ont écrit ce qu’ils veulent. ..) Madame la présidente, sortez moi une seule preuve de mon implication dans ce dossier ».
«Quand vous m’interrogez sur l’origine de ma caution électorale, vous me faites à la limite un procès en pauvreté. Est-ce parce que je suis professeur de droit que je ne suis pas en mesure de payer 50 millions ? Je fais des consultations à l’international et j’ai des soutiens partout. Pourquoi cette question n’est pas posée à ceux qui ont fait la campagne électorale en dépensant des milliards?», a-t-il interrogé. « La caution que j’ai payée provient de mes ressources et de l’aide que d’autres personnes m’ont apportées de l’extérieur », a-t-il insisté.
Dans ses propos, le constitutionnaliste a également évoqué l’instruction de son dossier. « J’ai été surpris que la commission d’instruction tire des conclusions selon lesquelles des réunions se tenaient à mon bureau sans aucune preuve alors que j’étais candidat et rencontraient beaucoup de personnes. Boni Saré lssiakou, je ne peux le rencontrer que dans la salle de conférence de mon siège puisque c’est le seul passage pour aller dans mon bureau ou descendre. » a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : « Gilbert Zinsou est un homme de terrain qui a organisé deux dialogues itinérants avec nous à Calavi et a Godomey »
Joël Aïvo a aussi affirmé qu’il a vu Arnaud Houédanou une seule fois de toute son existence. « Je n’avais jamais entendu parler de Arnaud Houédanou avant l’activité de Calavi (octobre 2020). Et je l’ai vu une seule fois de toute mon existence vers fin Janvier 2021. Houédanou ne m’a jamais aidé directement en tout cas pas plus que les membres de mon entourage.  » a-t-il affirmé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here