Home Société Crise au Tchad: la France sollicite l’aide du Soudan pour stabiliser le...

Crise au Tchad: la France sollicite l’aide du Soudan pour stabiliser le pays

Crise au Tchad: la France sollicite l'aide du Soudan pour stabiliser le pays
Crise au Tchad: la France sollicite l'aide du Soudan pour stabiliser le pays

Alors que le Tchad vit des moments de crise après la mort du président Idriss Deby Itno, son grand allié, la France, a convenu avec le Soudan, un voisin, pour travailler à la stabilité du pays.

Idriss Deby est mort sur le champ de bataille dans un combat contre les rebelles, selon les rapports de l’armée. Cette mort rend le Tchad vulnérable aux attaques de toutes les formes qui pourraient rendre le pays moins stable. La France a dépêché un envoyé spécial au Soudan qui partage des milliers de kilomètres avec le Tchad, pour tenter de trouver le moyen de ramener la stabilité dans le pays.

Jean Michel Dumond, envoyé spécial de la France au Soudan, a rencontré jeudi le premier vice-président du Conseil souverain de transition du Soudan, Mohamed Hamdan Daglo, le général « Hemetti », pour discuter de la situation au Tchad. S’adressant aux journalistes après la réunion, Dumond a déclaré qu’il avait rencontré le haut responsable soudanais à la demande de son gouvernement pour discuter de la situation au Tchad.

Le Tchad et le Soudan partagent une frontière commune de plus de 1000 km et les populations de l’est du Tchad et de l’ouest du Soudan ont noué des liens sociaux et religieux bien avant l’indépendance des deux pays. Ces liens sont restés forts malgré les différends entre les gouvernements. Les relations entre ces deux pays ont été tendues en raison du conflit au Darfour et de la guerre civile au Tchad, les deux États et gouvernements s’accusant mutuellement de soutenir leurs adversaires. La situation paraît stabilisée depuis 2010.

Le diplomate français est en visite à Khartoum pour des entretiens avec des responsables gouvernementaux lors d’une conférence économique que Paris s’apprête à accueillir le mois prochain. Il a indiqué que la France et le Soudan sont préoccupés par la situation, et président le même objectif concernant la stabilité du Tchad. « Nous soutenons le conseil de transition, mais nous espérons qu’il conduira rapidement et pacifiquement à la transition démocratique », a-t-il souligné.

Dumond a souligné que pour son pays, l’exemple soudanais d’une autorité de transition comprenant des civils et des militaires peut inspirer les Tchadiens à ramener la paix et à parvenir à la stabilité. « Nous sommes d’accord pour utiliser tous les contacts que nous avons au Tchad pour convaincre chacun de faire les efforts nécessaires pour parvenir à une transition pacifique et rapide au Tchad », a-t-il ajouté. Le conseil militaire tchadien s’est engagé à tenir des élections générales dans le pays dans les 18 mois.

Source: BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here