Home Société Décès de Rosine Soglo: la société civile lance un appel à Patrice...

Décès de Rosine Soglo: la société civile lance un appel à Patrice Talon

Décès de Rosine Soglo: la société civile lance un appel à Patrice Talon
Décès de Rosine Soglo: la société civile lance un appel à Patrice Talon

Après le décès de l’ex-première dame Rosine Vieyra Soglo dimanche 25 juillet 2021, deux organisations de la société civile plaident pour le vote d’une loi portant statut de la fonction de « Première Dame au Bénin’’. Pour le consortium Femmes engagées pour le développement (Fed Ong) de Mme Raïmath Djibril Moriba et l’Association des femmes du secteur minier et pétrolier du Bénin (Afesmib) de Yvette Philippe Agbognihoué, c’est la meilleure manière d’honorer à titre posthume, l’image de Rosine Vieyra Soglo.

Selon les présidentes de Fed et Afesmib, Rosine Soglo n’a pas vécu inutilement. « Notre « Maman Nationale », a été la première et depuis lors, la seule « Première Dame » du Bénin (1991-1996) à réussir à imposer la notion de « Première Dame » dans notre pays. Au cours de son mandat (1991-1996) de « Première Dame », Mme Rosine Soglo a impacté positivement par ses actions, son lobbying, et son pragmatisme, ladite fonction », a fait savoir les présidentes dans un communiqué.

Grâce à elle notamment, affirment-elles, la fonction a pris forme, au point où, l’on est arrivé à octroyer à la « Première Dame », un cabinet de fonction avec une équipe de fonctionnaires affectés à la tâche. « C’est alors que le Directeur de cabinet de la « Première Dame » est devenu une personnalité reconnue dans l’arène protocolaire du Bénin. Le décret, N°2006-169 du 05 Avril 2006 inscrit bien le Directeur de cabinet de la « Première Dame » dans l’ordre protocolaire en République du Bénin. Cette disposition assez responsable, est une première dans la sous-région Ouest Africaine. Cela est bien un héritage laissé à toutes les « Premières Dames » du Bénin et par ce canal, à toute la gent féminine dans la mesure où elle permet d’élever positivement le statut de la femme », ajoutent les femmes du consortium (FED/AFESMIB). Elles invitent le président de la République et son épouse Claudine Talon, à honorer la mémoire de Rosine Soglo.

« Nous, femmes réunies au sein du consortium (FED- AFESMIB) sollicitons la légifération du statut de la fonction de “Première Dame au Bénin » », plaident-elles. Cet acte s’avère, pour ces femmes, la meilleure façon d’honorer à titre posthume, l’image de la défunte. Ce serait aussi « la meilleure façon de rendre hommage à la femme Béninoise et de compléter dignement toutes les actions déjà positives à l’endroit des femmes Béninoises entreprises, par le gouvernement de notre pays ».

24HB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here