Home Société Deschamps n’a aucune intention de démissionner

Deschamps n’a aucune intention de démissionner

Deschamps n'a aucune intention de démissionner
Deschamps n'a aucune intention de démissionner

Le sélectionneur des Bleus va, selon toute vraisemblance, rester et diriger l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2022.

« Mon avenir ? Ce n’est pas la question. Vous savez, on s’est dit des choses. Il y a de la solidarité, de l’unité dans ce groupe, une force qui se dégage. J’ai une responsabilité, je l’assume. Je suis avec eux, ils sont avec moi. C’est le sport, il faut l’accepter, même si ça fait mal. C’est prévu qu’on se voit en septembre (sourire) », a révélé Didier Deschamps au micro de beIN Sports, quelques minutes après l’élimination contre la Suisse lors de l’Euro 2020.

De l’eau a coulé sous les ponts depuis et l’avenir du sélectionneur des Bleus a été remis en cause. L’élimination prématurée de l’équipe de France lors du championnat d’Europe a mis à mal le statut d’intouchable du natif de Bayonne. Même Noël Le Graët, son plus grand soutien, s’est montré assez prudent au moment d’évoquer l’avenir de Didier Deschamps au lendemain de la défaite contre la Suisse. 

« J’ai eu Didier Deschamps au téléphone, il rentrait chez lui dans le Sud. On s’est donné une semaine pour réfléchir et se revoir. Il a besoin de réfléchir, moi aussi, on se verra ailleurs qu’à la FFF pour passer une journée ensemble, faire le point sur sa motivation et son désir », a indiqué le président de la FFF dans les colonnes du Figaro ce mercredi. Pourtant, la tendance serait bel et bien à ce que Didier Deschamps poursuive l’aventure avec les Bleus selon Le Parisien.

Le Graët montre les crocs mais conserve sa confiance en Deschamps

Sous contrat jusqu’à fin 2022, Didier Deschamps serait motivé à l’idée d’aller au bout de son contrat et ne compte pas démissionner après l’échec de l’Euro 2020. Le sélectionneur des Bleus a même, au contraire, un désir de revanche et ne compte pas juste s’accrocher à sa place sur le banc de touche, mais bel et bien tout mettre en oeuvre pour défendre le titre de champion du monde acquis en 2018 en Russie au Qatar l’année prochaine.

Didier Deschamps va bel et bien s’entretenir avec son président, Noël Le Graët, mais davantage pour évoquer les raisons de cet échec plutôt que pour évoquer son avenir personnel. Selon Le Parisien, malgré le côté évasif et prudent du président de la FFF concernant le sort réservé à Didier Deschamps, ce serait davantage une stratégie de communication pour prouver son autorité plutôt qu’un manque de confiance en Didier Deschamps pour l’avenir.

Les deux hommes avaient même discuté d’une prolongation de contrat de Didier Deschamps avant le championnat d’Europe. Des discussions qui ne sont probablement plus au goût du jour après l’échec de l’Euro 2020. Néanmoins, la présence de Zinedine Zidane sur le marché n’altèrera donc en rien le choix de Noël Le Graët. Didier Deschamps est toujours l’homme de la situation et aura la chance de prendre sa revanche, au même titre que ses joueurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here