Home Société « Didier Deschamps n’est pas loin de démissionner »

« Didier Deschamps n’est pas loin de démissionner »

"Didier Deschamps n’est pas loin de démissionner"

Jérôme Rothen pense que le sélectionneur des Bleus pourrait décider de claquer la porte après l’élimination précoce à l’Euro 2020.

Ce mardi matin, la France entière c’est levé avec une gueule de bois. La cause ? Une défaite douloureuse des Bleus ce lundi contre la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro 2020. Favori de ce championnat d’Europe, l’équipe de France a déçu et avait toutes les cartes pour aller au bout. Finalement, la France tombe dès les huitièmes de finale et forcément l’avenir de Didier Deschamps risque d’être remis en question. Sur RMC Sport, Jérôme Rothen a livré son ressenti à ce sujet et pense que le sélectionneur des Bleus peut démissionner s’il ne sent pas un soutien total de ses joueurs.

Là où je me dis qu’il n’est pas loin de démissionner, c’est dans toute l’approche de la compétition, comment il a géré ses joueurs, même tactiquement, je trouve qu’il y a quelque chose qui s’est cassé. Est-ce qu’il aura la force de se réinventer et de se dire: ‘je vais accepter cet échec’ ? Il n’aime pas perdre à un point de malade et il va avoir du mal à s’en remettre« , a analysé Jérôme Rothen visiblement convaincu que Deschamps peut passer la main cet été.

« Mais s’il arrive à se dire: ‘il y a un petit rayon de ciel et j’ai les armes pour emmener l’équipe de France de nouveau à la gagne’, il ne lâchera pas. Mais là, à mon avis, il n’est pas loin de lâcher. Ça fait bientôt dix ans qu’il est sélectionneur. Sur l’état d’esprit, et c’est fondamental pour Didier Deschamps, je pense qu’il a été extrêmement déçu de ce que les joueurs lui ont renvoyé« , a ajouté l’ancien milieu gauche des Bleus.

« J’ai le sentiment qu’il n’est pas loin de lâcher »

Au micro de beIN Sports après la rencontre, Didier Deschamps a éludé le sujet de son futur de sélectionneur : « Mon avenir ? Ce n’est pas la question. Vous savez, on s’est dit des choses. Il y a de la solidarité, de l’unité dans ce groupe, une force qui se dégage. J’ai une responsabilité, je l’assume. Je suis avec eux, ils sont avec moi. C’est le sport, il faut l’accepter, même si ça fait mal. C’est prévu qu’on se voit en septembre (sourire) ».

Jérôme Rothen ne pense pas que les propos du sélectionneur des Bleus sur beIN Sports reflète sa réflexion actuelle : « Il ne va pas donner à ‘manger’ aux journalistes juste après un échec comme ça. Contrairement à certains sélectionneurs qui mettent leur intérêt personnel en avant, lui est classe et dit: ‘on se verra en septembre’. C’est un grand professionnel là-dessus. Franchement, j’ai le sentiment qu’il n’est pas loin de lâcher. »

Une chose est sûre, Didier Deschamps est sous contrat avec l’équipe de France jusqu’en 2022 et devrait logiquement être à la tête des Bleus lors de la prochaine Coupe du monde au Qatar. Avant cet échec à l’Euro, Noël Le Graët affirmait sa volonté de prolonger Deschamps. Désormais, reste à savoir si le président compte toujours garder le natif de Bayonne où s’il compte évoquer son avenir lors de leur prochain entretien. Un certain Zinedine Zidane est actuellement sur le marché ce qui ne sera peut-être pas le cas après le Mondial en 2022 et Noël Le Graët pourrait être tenté à l’idée de ne pas laisser passer le train Zidane.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here