Home Société Dossier Owolobè : la date du délibéré connue

Dossier Owolobè : la date du délibéré connue

Dossier Owolobè : la date du délibéré connue
Dossier Owolobè : la date du délibéré connue

Au cours de l’audience de ce mardi 19 Octobre, le ministère public a requis 36 mois de prison ferme et 200 mille francs CFA d’amende contre les huit ministres d’Owolobè poursuivis dans une affaire de coups et blessures volontaires. La décision du juge sera connue le 26 Octobre prochain.

L’empereur mondial des Ogboni poursuivi sans mandat de dépôt a, quant à lui, bénéficié d’une relaxe au bénéfice du doute. Le ministère public a en effet estimé que l’empereur Owolobé n’a pas participé activement à la séance de bastonnade infligée à la victime.

Après le réquisitoire du ministère public, le juge en charge du dossier a suspendu l’audience. Les présumés coupables dans ce dossier sont attendus pour le 26 Octobre prochain, date à laquelle le juge donnera son verdict.

Retour sur les faits …

Secrétaire administratif dans les bureaux d’Abibou Adéola Adam alias Owo-Lobè, Ibrahim Houégnon avait été envoyé pour une opération de retrait Mobile Money, une opération qui a mal tourné et qui serait la principale cause de sa bastonnade.

Selon les dires d’Ibrahim, l’empereur mondial de la fraternité Ogboni l’avait envoyé pour un retrait de 195 000 FCFA. « La dame qui allait me faire l’opération de retrait a mis 19 500 fcfa. Elle a donc omis un zéro. Moi j’ai validé sans faire attention », a-t-il raconté dans un audio de 5 minutes. Il a donc validé un retrait de 19 500 FCFA, mais a reçu des mains de la dame une somme de 195 000 FCFA.

J’étais rentré avec les 195 000 fcfa que j’ai remis à son éminence Owo-Lobè. Quelques heures plus tard, la dame s’est rendue compte de son erreur. Elle a donc repris contact avec moi pour récupérer son argent.

Ibrahim H.

C’est après les appels de la dame qu’il se serait lui-même rendu compte de l’erreur. « Après contrôle, j’ai également constaté qu’il y avait un surplus de 175 500 fcfa. Je suis allé retirer les sous que j’ai ensuite déposé dans mon compte bancaire », a-t-il fait savoir. Après ça, il dit avoir demandé à la dame de la rejoindre au palais impérial des Ogboni.

L’intervention de la police…

La dame s’est effectivement rendue au palais pour rencontrer son débiteur. Ibrahim a promis payer l’argent, mais la police était déjà au courant de l’affaire. Informé de la situation, l’empereur mondial Owo-Lobè lui a demandé d’aller régler la situation au commissariat. « J’ai été gardé à vue. Le commissariat a décidé que je reste-là, en attendant qu’il ne fasse jour pour que j’aille faire le retrait pour rembourser », a-t-il confié.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here