Home Société Florent Eustache Hessou «désacralise la sorcellerie»

Florent Eustache Hessou «désacralise la sorcellerie»

Florent Eustache Hessou «désacralise la sorcellerie»
Florent Eustache Hessou «désacralise la sorcellerie»

Dans sa thèse de doctorat soutenue hier mercredi 10 novembre à l’université d’Abomey-Calavi, Florent Eustache Hessou a « désacralisé la sorcellerie ». Il l’a déconstruit « pour lui donner une nouvelle orientation scientifique afin que les gens arrêtent d’en avoir peur » . C’est du moins ce que le journaliste lui-même a affirmé hier à l’occasion de la soutenance de sa thèse qui avait pour thème: « Représentations sociales de la sorcellerie (AZE) chez les fon du Sud-Bénin ».

« La sorcellerie c’est la superintelligence des africains »

Pour l’animateur culturel, la sorcellerie est « une connaissance, un savoir, une superintelligence »« C’est la super intelligence des africains qui font le développement et non les africains qui se transforment en oiseaux et qui tuent » clarifie-t-il. En somme, la sorcellerie pour lui est un facteur de développement. C’est la capacité que chacun a à performer dans quelque chose.

Mention très honorable avec les félicitations du jury

« Lorsque quelqu’un est devenu performant dans quelque chose on peut changer les paramètres et l’appeler sorcier » croit savoir l’impétrant qui n’a eu aucun mal à récolter une mention très honorable avec les félicitations du jury international devant lequel il a planché. Le journaliste est désormais docteur en sociologie de développement à l’Université d’Abomey-Calavi. Son directeur de thèse était le professeur Dodji Amouzouvi, très connu dans l’univers médiatique béninois.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here