Home Société Guinée: l’épouse française de Doumbouya ciblée par des Russes

Guinée: l’épouse française de Doumbouya ciblée par des Russes

Guinée: l'épouse française de Doumbouya ciblée par des Russes
Guinée: l'épouse française de Doumbouya ciblée par des Russes

Lauriane Doumbouya, mariée au colonel Mamady Doumbouya est la nouvelle victime des trolls russes. The Times détaille comment celle qui est, depuis début octobre, la première dame de Guinée est harcelée en ligne afin d’attiser le ressentiment anti-français en Afrique.

L’épouse française du colonel guinéen Mamady Doumbouya “s’avère un cadeau inattendu pour la Russie alors que ce pays cherche à étendre son influence sur le continent”, explique The Times.

Son mari est arrivé à la tête du pays après avoir lancé un coup d’État contre le président Alpha Condé, le 5 septembre dernier. Très vite, il avait prêté serment en tant que chef par intérim de la Guinée.

Sur la photo officielle de la prestation de serment, Lauriane Doumbouya apparaît vêtue d’un habit traditionnel, les cheveux retenus dans un turban blanc.

Sur elle, peu d’élements sont connus, sinon “qu’elle a quatre enfants avec Mamady Doumbouya et qu’elle est employée par la police militaire française”. Le colonel Doumbouya s’était engagé dans la Légion étrangère française et aurait rencontré sa femme alors qu’il étudiait à Paris.

Pourtant ce peu d’éléments biographiques a suffi pour qu’une opération de fausses nouvelles ait été montée par des activistes pro-Kremlin. Leur but ? Diffuser allégations et insinuations contre la première dame guinéenne. On trouve par exemple une “vidéo en montage grossier” qui montre Lauriane Doumbouya “au bras d’Emmanuel Macron”, avance le quotidien britannique.

Au-delà de la personne même de Lauriane Doumbouya, c’est aussi la France qui est visée, “tout comme sa politique en Afrique de l’Ouest”, estime The Times.

“La Guinée se méfie beaucoup de la France à cause des années de colonisation brutale. Beaucoup d’entre nous n’acceptent pas très bien les Français”, a déclaré Ibrahima Kaba, de l’université de Kankan en Guinée, cité par le journal. “Certains Guinéens disent qu’ils ne sont pas contents que la première dame soit une Française.”

French bashing russe

Emmanuel Macron est critiqué dans les anciennes colonies françaises depuis qu’il a annoncé la réduction du nombre de troupes françaises dans la région. “Le Mali voisin avait réagi à ce retrait français imminent en signant un contrat avec un groupe de mercenaires lié au Kremlin”, le groupe Wagner.

Exploitant ces relations dégradées entre la France et ses anciennes colonies, “la Russie tente également d’étendre son influence. La Russie et la Chine ont ainsi été les seuls États non africains à envoyer des personnalités de haut rang à la prestation de serment du colonel Doumbouya.”

Côté français, une source à l’ambassade de France à Conakry a déclaré être au courant des contenus qui circulent sur les réseaux sociaux, “mais s’est refusée à tout commentaire”.

Le Courrier international

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here