Home Société Guinée : un général décédé depuis 2020 mis à la retraite par...

Guinée : un général décédé depuis 2020 mis à la retraite par Doumbouya

En Guinée, il se passe des choses bien curieuses depuis que le Colonel Doumbouya opère une purge dans l’armée et les forces de défense et de sécurité. Depuis le mardi 9 novembre 2021, une situation cocasse fait jaser en Guinée où plus de 500 policiers ont été mis à la retraite.

Le Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition guinéenne vient de mettre à la retraite plusieurs centaines de policiers. Dans un décret signé hier, il marque sa volonté de nettoyer les écuries d’Augias. Ce sont au moins 535 fonctionnairtes de police qui ont été appelés à faire valoir leurs droits à la retraite en Guinée. En tête de ceux qui partent, on note le départ de l’inspecteur général Ansoumane II Camara, plus connu sous le pseudonyme de Bafoé.

Les raisons invoquées pour envoyer ces policiers à la retraite résident dans la limite d’âge ou l’ancienneté de service. En tout cas, c’est ce que dit le décret du Colonel Mamady Doumbouya. Dans cette purge, le décret du Colonel Doumbouya a suscité des interrogations et commentaires en Guinée. En effet, les Guinéens ont bien perçu que parmi les partants, il y avait … un mort.

Il s’agit de l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du Gouvernement Kouyaté, le contrôleur général de police, Dr Mamadou Beau Kéita. En Guinée, on s’étonne que ce général de police décédé le 18 novembre 2020 à  l’hôpital de l’Amitié Sino-guinéen de Kipé, figure parmi les personnes mises à la retraite. Est-ce à dire que malgré son décès il y a presqu’un an, ce policier continuait toujours d’émarger dans les fichiers de la fonction publique ?

Les Guinéens ne sont peut-être pas au bout de leurs surprises avec le nettoyage en cours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here