Home Société « J’ai vu dans le sol béninois un gros et long serpent...

« J’ai vu dans le sol béninois un gros et long serpent qui avale des richesses, des destinées… », Makosso

« J’ai vu dans le sol béninois un gros et long serpent qui avale des richesses, des destinées… », Makosso
« J’ai vu dans le sol béninois un gros et long serpent qui avale des richesses, des destinées… », Makosso

En prélude à sa convention prévue au Bénin des 26 et 27 Juin à la salle Majestic de CADJEHOUN, le Général Camille Makosso a insisté dans un direct sur sa page Facebook, qu’il ne vient pas à Cotonou pour des défis ou des histoires culturelles, mais pour la réussite des personnes en situation difficile et qui ont soif du succès.

Depuis que le pasteur ivoirien, Camille Makosso, est annoncé à Cotonou dans le cadre de sa nouvelle convention, des rumeurs ont circulé sur la toile et faisaient état de ce qu’il va au Bénin pour renouveler son « Zamou », une pratique qui consiste à s’attacher les services d’un mystique, marabout, féticheur, selon la convenance, afin d'(envoûter) la victime, pour que celle-ci cède le plus facilement aux mensonges et autres stratagèmes mis en œuvre pour lui soutirer le maximum d’argent. Informé de ses rumeurs, le N°1 de la marmaille est sorti de ses gonds.

« Ce serpent a avalé la destinée et la vie de millions de béninois »

Dans son direct, il a réfuté toutes les allégations portées contre lui, précisant qu’il ne vient pas à Cotonou pour des défis ou des histoires culturelles, mais pour la réussite des personnes en situation difficile et qui ont soif du succès. Il a, par ailleurs, fait de troublantes révélations sur le Bénin. Le pasteur ivoirien estime que le sous-développement du Bénin est lié à un serpent qui avale des richesses et l’évolution des fils et filles de la nation béninoise.

« J’ai fait un songe. J’ai dormi aux environs d’une heure du matin et à 3 heures je me suis réveillé. J’ai vu dans le sol béninois un serpent gros et long qui avait avalé des richesses, des BACS, des diplômes, etc. Il était énorme. Et Dieu me disait, « ce serpent a avalé la destinée et la vie de millions de béninois qui sont intelligents et qui attendent, ne serait-ce que des moyens pour commencer quelque chose. Mais jusqu’aujourd’hui, c’est échec sur échec », a-t-il révélé.

Quand à la question de savoir si les pasteurs béninois ne sont pas autant puissants spirituellement pour vaincre le mystérieux serpent, Makosso a réagi en ces termes: « Nul n’est prophète chez soi », comme pour dire, la solution ne peut venir que de l’extérieur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here