Home Société Joe Biden veut sanctionner les proches de Poutine

Joe Biden veut sanctionner les proches de Poutine

Joe Biden veut sanctionner les proches de Poutine
Joe Biden veut sanctionner les proches de Poutine

Les relations diplomatiques n’ont pas toujours été au beau fixe entre les Etats-Unis et la Russie. Les choses se sont davantage compliquées depuis l’arrivée de l’actuel président américain Joe Biden, qui s’est montré ferme face à Moscou contrairement à son prédécesseur Donald Trump. Le torchon entre les deux pays pourrait davantage brûler après d’éventuelles sanctions américaines contre la Russie.

Des russes pourraient être expulsés des Etats-Unis

Selon les informations du média américain Bloomberg News, ces dernières seraient en préparation après la fin d’une enquête sur plusieurs actions russes contraires aux intérêts américains. Celles-ci sont notamment le piratage des sociétés et agences gouvernementales américaines via le système Solarwinds et l’ingérence répétée de la Russie dans les élections américaines. Notons que les sanctions de l’administration Biden pourraient se traduire par des expulsions de certaines autorités russes présentes sur le sol américain. Selon le média ayant donné l’information, la fin de cette enquête demandée par le chef de l’Etat américain, pourrait avoir comme conséquence l’expulsion d’agents de services secrets russes que les USA désigneraient comme impliquées dans ces attaques.

Des sanctions évoquées par Jen Psaki

Comme sanction supplémentaire à l’encontre de la Russie, les Etats-Unis pourraient isoler les proches de Vladimir Poutine surtout ceux impliqués dans l’ingérence russe sur les élections américaines. Notons que ces sanctions ont été évoquées par la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki« Nous n’allons pas commenter les conversations ou les réunions de politique interne. Depuis son premier appel téléphonique avec le président Poutine, le président Biden a été clair sur le fait que les États-Unis répondront à un certain nombre d’actions déstabilisantes de la Russie, de la manière et au moment que nous choisirons » a-t-elle laissé entendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here