Home Société La réponse humiliante de Neymar à Vidal après son coup de...

La réponse humiliante de Neymar à Vidal après son coup de gueule

La réponse humiliante de Neymar à Vidal après son coup de gueule
La réponse humiliante de Neymar à Vidal après son coup de gueule

Arturo Vidal a posté une photo sur Instagram pour se plaindre de l’arbitrage lors du Brésil-Chili, à l’issue duquel la Roja s’est faite éliminer de la Copa América. Quelque chose qui n’a pas plu à Neymar, qui a répondu par le biais de la même plateforme par une phrase qui est devenue rapidement virale :  » Les faibles essaient de se lever, les forts restent fermes dans leur foi « .

Le Brésil, bien qu’ayant joué avec un homme en moins pendant la majeure partie de la seconde période, a réussi à se qualifier pour les demi-finales de la Copa América. Ils ont dû jouer avec un joueur en moins après l’expulsion de Gabriel Jesus en début de seconde période, mais le Chili n’a pas su profiter de sa supériorité numérique.

Arturo Vidal, qui n’a pas du tout bien pris cette élimination, s’est de nouveau exprimé sur les réseaux sociaux. Il a utilisé son Instagram personnel pour envoyer un message aux Brésiliens et à Tite, qu’il a posté sur une photo.

« Les doubles champions nous ont mis à genoux. On retourne au Chili, mais ayant reçu aucune aide », a écrit le milieu de terrain de l’Inter, dans ce qui était un message controversé envers la « Canarinha ». Les hommes de Lasarte n’étaient apparemment pas satisfaits de la performance de la VAR lors de l’affrontement.

Et bien sûr, Neymar est apparu, qui a voulu répondre au Chilien. Il a utilisé le même réseau social pour lui répondre : le nº10 a posté une photo de lui en train de dribbler le joueur de l’Inter Milan.

« Les faibles essaient de se lever, les forts restent fermes dans la foi », voilà ce que le Brésilien a mis à côté de l’image en question.

Bien que le joueur du PSG n’ait pas précisé que ces mots étaient destinés à Vidal, le contexte, la photo et le message ne peuvent que laisser penser que c’est le cas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here