Home Société Laurent Gbagbo veut connaître l’auteur des 3000 morts

Laurent Gbagbo veut connaître l’auteur des 3000 morts

Laurent Gbagbo veut connaître l'auteur des 3000 morts
Laurent Gbagbo veut connaître l'auteur des 3000 morts

Laurent Gbagbo ne va pas laisser la politique. Entre repos et procédure de divorce, Laurent Gbagbo esquisse ses axes de communication lorsqu’il va faire son retour véritable en politique. Dans une interview exclusive qu’il a donnée dans l’avion qui le ramenait à Abidjan, Gbagbo montre qu’il va falloir compter sur lui pour ressasser le passé, notamment en ce qui concerne la responsabilité de ceux qui ont occasionné les morts lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Il n’a rien oublié de ses revendications premières qui lui ont valu d’être traité de jusqu’au-boutiste entre 2010 et 2011. Auréolé de son acquittement définitif par la Cour Pénale Internationale, Laurent Gbagbo n’entend pas passer par pertes et profits le sort des victimes. Pour ce faire, il demande que la lumière soit totalement faite sur les commanditaires des actes criminels incriminés à la CPI. Gbagbo a soif de vérité.

Dans l’avion qui le ramène de Bruxelles, Laurent Gbagbo se confie à un journaliste qui va le suivre jusqu’à Abidjan. Le ton de l’ex-président qui mêle sarcasme et sérieux, est solennel. S’il a été acquitté, qui est donc responsable de tous ces morts d’il y a 10 ans. Gbagbo veut une enquête. « Si moi on m’arrête et qu’au bout de quelques années, on me libère en me disant que je suis innocent, il faut rechercher avec les autres groupes. Il faut chercher à savoir qui a tué ?, a réclamé Laurent Gbagbo.

Englué dans une affaire de divorce avec Simone Gbagbo, l’intégralité de cette interview pourrait réchauffer quelques partisans de Laurent Gbagbo. Dans la galaxie Gbagbo, un froid létal est en train de s’installer depuis le 17 juin. Quelques jours après, l’officialisation de la procédure de divorce a créé un réel fossé qui ne fait que s’agrandir de jour en jour. Ses opposants aussi apprécieront son offensive.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here