Home Société «Le Matinal»: les employés du groupe de presse menacés de licenciement

«Le Matinal»: les employés du groupe de presse menacés de licenciement

«Le Matinal»: les employés du groupe de presse menacés de licenciement
«Le Matinal»: les employés du groupe de presse menacés de licenciement

Les employés du Groupe de Presse « Le Matinal » ont jusqu’au 20 août 2021 pour se faire vacciner contre la Covid-19, sans quoi ils seront remerciés. C’est la substance de la note de service signée par leur patron, Charles Toko, le 13 août dernier.

Si vous êtes agent du Groupe de Presse « Le Matinal » et que vous ne vous faites pas vacciner jusqu’au 20 août, vous serez obligé de prendre la porte. Charles Toko a été clair sur la question, dans la note de service n°009/GPM/PDG/DRHL/SP/2021.

En tant que premier responsable du Groupe de Presse « Le Matinal », nous avons déjà donné l’exemple, en nous faisant vacciner. En tout état de cause, tous ceux qui ne se sont pas fait vacciner jusqu’à ce jour, ont jusqu’au 20 août 2021 pour le faire. Passé ce délai, ils seront purement et simplement remerciés dans les conditions prévues par les textes en vigueur au Bénin.

Charles Toko

Le Promoteur du Groupe de Presse « Le Matinal » pense que certains de ses employés sont victimes de manipulation mentale sur le net, c’est pourquoi ils ne se sont pas faits vacciner contre la Covid-19. Même si la vaccination n’est pas rendue obligatoire par l’Etat central, Charles Toko dit qu’il a le devoir absolu de protéger ses employés. Il faut souligner que la mesure prise dans la note de service concerne toutes les structures du Groupe de Presse « Le Matinal ».

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here