Home Société Les menaces de Wijnaldum face au racisme

Les menaces de Wijnaldum face au racisme

Les menaces de Wijnaldum face au racisme
Les menaces de Wijnaldum face au racisme

Le nouveau milieu parisien a indiqué qu’il était prêt à quitter le terrain pendant l’Euro s’il entendait des insultes racistes.

Georginio Wijnaldum a abordé quelques sujets délicats relatifs à l’Euro lors d’un point-presse jeudi matin. Par exemple, il y avait beaucoup d’interrogations sur les couleurs de l’arc-en-ciel, qui n’ont finalement pas été montrées lors de la rencontre entre l’Allemagne et la Hongrie (2-2) à l’Allianz ArenA mercredi soir. Le capitaine des Oranje continue néanmoins de se battre pour la diversité dans le football et selon lui il est donc logique qu’il porte un brassard de capitaine OneLove contre la République tchèque dimanche prochain.

« Cela s’inscrit dans la saison qui a commencé plus tôt. Nous voulons montrer que nous soutenons tout le monde et que tout le monde est intégré« , souligne ule futur joueur du PSG. « Bien sûr, nous avons une scène, les joueurs de football sont écoutés. Idéalement, nous aimerions faire entendre les personnes qui influencent cela, mais la société ne fonctionne pas ainsi. Pourquoi ne pas écouter les gens qui comptent vraiment, les gays en l’occurrence ? Mais de cette façon, nous pouvons contribuer, même si je ne suis pas un leader d’action. » 

Le milieu de terrain hollandais se rend compte aussi que tout le monde n’approuve pas l’idée l’action avec ce brassard spécial de capitaine. « Cela arrive avec de bonnes intentions. Certains aiment, d’autres pas. C’est comme ça », a-t-il confié.

« Si la situation l’exige, je peux quitter le terrain »

Wijnaldum appelle l’UEFA à protéger les joueurs en cas de racisme ou de discrimination lors des matches pendant le reste du Championnat d’Europe. « L’UEFA doit protéger les joueurs. Cette décision ne doit pas appartenir aux joueurs. L’UEFA est en tête, ils doivent protéger les joueurs. » Wijnaldum est assez honnête pour admettre qu’il n’est pas encore sûr de ce qu’il fera s’il est traité de manière raciale dans les tribunes par les supporters de ses opposants. « J’ai toujours pensé que je sortirais du terrain, mais je pense différemment maintenant », souligne le milieu de terrain oranje.

Le capitaine des Pays-Bas esquisse un scénario possible en cas de racisme. « Peut-être que les fans de l’adversaire pensent : Traitons-les de manière raciste pour que les joueurs quittent le terrain et perdent le match. Vous parlez aux joueurs de quelque chose comme ça, puis un choix finira par être fait. Mais sur un Championnat d’Europe à l’UEFA d’intervenir », a déclaré Wijnaldum, qui n’exclut pas qu’il fasse encore le chemin des vestiaires. « Je peux encore quitter le terrain, si la situation l’exige. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here