Home Société Mozambique: le chef du principal parti d’opposition tué par l’armée

Mozambique: le chef du principal parti d’opposition tué par l’armée

Mozambique: le chef du principal parti d’opposition tué par l’armée
Mozambique: le chef du principal parti d’opposition tué par l’armée

Les forces armées du Mozambique ont éliminé le chef d’une faction rebelle de la Renamo, principal parti d’opposition du Mozambique, rapporte Nation.

Lundi, les Forces de défense et de sécurité du Mozambique (FDS) ont annoncé avoir neutralisé Mariano Nhongo, le chef d’une faction rebelle intransigeante de la Résistance nationale mozambicaine (Renamo). Selon les informations de sources sécuritaires, le chef rebelle a été tué avec un de ses proches collaborateurs, Ngau Kama, dans la province de Sofala vers 7 heures du matin, lundi, après d’intenses combats dans les forêts où il se cachait.

Nhongo, un leader intransigeant, avait résisté à déposer les armes malgré les efforts locaux et internationaux pour démilitariser le Mozambique. Pas plus tard que la semaine dernière, le président Filipe Nyusi a déclaré que les FDS avaient contacté la Renamo pour voir la reddition de Nhongo.

La Renamo a mené une guerre de 16 ans contre le parti au pouvoir, le Front pour la libération du Mozambique (Frelimo), jusqu’en 1992, puis est devenue le principal parti d’opposition du pays. Cependant, il conserve encore des combattants armés.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here